Agadez : Catholic Relief Service ( CRS) forme et équipe plusieurs dizaines de jeunes migrants dans des activités génératrices de revenus

Dans le cadre de la mise en œuvre de son projet Projet SIMPA (Senzitation around Irregular Migration and Provision of Alternative in Agadez region), l’ONG Catholic Relief Service (CRS) avec l’appui financier du gouvernement Allemand a procédé samedi dernier à la remise des kits aux migrants en route et jeunes autochtones. Ces derniers ont été suivis par des formateurs aguerris dans des ateliers en coiffure, restauration et soudure métallique.

En remettant les attestations et kits aux migrants étrangers et jeunes locaux formés, le deuxième adjoint du maire d’Agadez Ahmed KOUSSA a tenu à saluer les efforts de CRS qui a su en un temps record : «  touché là où il le fallait ». Et d’expliquer : «  que si tous les partenaires de la commune d’Agadez intervenant dans le domaine de la migration allaient dans ce sens, beaucoup de jeunes n’iraient pas se jeter dans la mer ou mourir de soif dans le désert ».

Même satisfecit de la part des jeunes formés. Amadou est aux anges : «  Pourquoi continuer en Libye alors qu’en quelques semaines j’ai appris un métier qui me plait et reçu un kit complet qui me permettra de m’installer à mon compte ? Je ne pars nulle part ! Je reste chez moi pour être utile à ma famille. Je remercie CRS de m’avoir ouvert les yeux sur les dangers de la migration irrégulière, de m’avoir formé et équipé d’un kit complet en coiffure ! De tout mon cœur, j’encourage cette initiative qui est le vrai frein au départ des jeunes ! ».

Pour Abdoulaye Maizoumbou, coordonnateur du Projet SIMPA (Senzitation around Irregular Migration and Provision of Alternative in Agadez region) : «  cette remise se fait simultanément à Arlit où d’autres jeunes ont été aussi formés et servis en kits devant leur permettre de s’installer à leur compte ». Toujours selon M. Maizoumbou : « la conception de ce projet de CRS répond aux besoins des migrants en sensibilisation et fournit des moyens de subsistance à la fois à la population migrante et à la population locale qui participe et facilite les flux migratoire irréguliers dans les communes d’Agadez et Arlit.  En mettant l’accent sur ces deux populations en même temps, le Projet IMMAA a la vocation de réduire le désir de migration irrégulière de ces jeunes hommes et femmes ».

Bravo à Catholic Relief Service (CRS) qui vient ce faisant de sauver plusieurs dizaines de jeunes candidats au départ des affres de la migration irrégulière.

Comme l’a si bien dit Mlle Halima, une des bénéficiaires : «  Je vais travailler ici et faire prospérer mon commerce. Quand j’aurais mis de l’argent de côté alors je passerai par la voie légale pour voyager en Europe et continuer mes études ».

Karim Anicet

 

 

A propos de DIM 56 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*