Comment Washington et Riyad vont défier l’Algérie : la vente d’ISR à Rabat

C’est avec l’investissement de Riyad et d’Abou Dhabi que Washington dit vouloir faire du Maroc un poids lourd de l’ISR. Ce programme vise, selon les experts, à défier l’Algérie qui, elle, continue de se rapprocher de la Chine et de la Russie. Il sera fourni par les États-Unis et doté de technologies israéliennes.

Selon Intelligence Online, Rabat est en train finaliser l’achat de quatre avions d’intelligence, surveillance et reconnaissance (ISR) en provenance des États-Unis.

Il s’agit d’une commande d’avions Gulfstream, probablement équipés par l’entreprise américaine Raytheon, spécialisée dans les systèmes de défense, l’électronique et l’aérospatiale.

Les avions Gulfstream devraient être dotés d’équipements offensifs et de systèmes de renseignement d’origine électromagnétique de types Signals Intelligence (SIGINT) et Electronic Intelligence (ELINT) pour déjouer les défenses anti-aériennes de l’ennemi.

Selon un document du département américain de la Défense sur les programmes de formation l’année dernière, des pilotes marocains ont déjà commencé une formation approfondie sur l’avion.

Presstv

A propos de DIM 138 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*