Niger/tillabéri : encore des morts et des blessés après une attaque terroriste

Vingt-neuf militaires nigériens ont été tués mardi et 1 blessé grave après une embuscade de terroristes près de la frontière malienne dans la région de Tillabéri (ouest du Niger ).
Notons que l’embuscade d’hier a visé une élite de l’armée nigérienne, regroupée sous le nom d’opération  » Dongo » et spécialisée dans la traque et neutralisation des terroristes très fréquents dans cette zone.
Ce sont les attaques-éclair d’avant-hier survenues à koutoukalé, Mangaizé et Dorbel qui ont déclenché la poursuite ayant mené à l’embuscade fatale d’hier.
Aïr Info a appris que ce fut d’abord un véhicule de forces de sécurité du Niger qui a sauté sur un engin explosif avant que les terroristes n’ouvrent le feu sur le reste de la mission qui a résisté pendant deux heures de combats acharnés avec les terroristes.
Notons qu’une semaine avant, certains réseaux téléphoniques de la zone ont été saccagés, ce qui n’aurait pas facilité l’arrivée à temps du renfort.
En 2017, quatre soldats américains et cinq militaires nigériens ont été tués dans une embuscade similaire presque au même endroit.

DIM

Photo : illustration

A propos de DIM 256 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*