Niamey – Exposition de bijoux touaregs anciens

La collection de bijoux touaregs anciens de l’association nigérienne Masnat, sera présentée à partir du 28 juin, au CCFN de Niamey, dans le cadre de l’exposition Trésors du Niger.
Cette collection foisonnante, de plusieurs centaines de pièces, a été constituée par Jean Burner (président de cette association en France), lors de plusieurs séjours au Niger, avec l’aide d’Ibrahim Mohamed (président de l’association au Niger et aujourd’hui député), qui est allé au bout de leur rêve ; l’ouverture en 2018, à Abalak, d’un musée consacré aux bijoux et à la culture touarègue.
Cet ensemble de parures et amulettes offre un panorama assez complet du répertoire classique de la bijouterie touarègue que l’on trouvait au Niger. Les pièces exposées sont principalement réalisées en alliage d’argent et les plus anciennes d’entre elles ont pu être portées au début du XXe siècle. Aujourd’hui, de tels bijoux sont de moins en moins conservés et souvent confiés à des forgerons pour être fondus et en réutiliser l’argent.
C’est pour protéger et conserver ce précieux patrimoine, qu’au début des années 2000, cette collection a été rassemblée.
Ces parures, qu’elles soient de fête ou du quotidien, reflètent une identité forte, au sein de laquelle l’élégance est une valeur importante et étroitement liée à des représentations sociales. La géométrie des formes et l’équilibre des décors, jouant des vides et des pleins, ainsi que le mouvement des bijoux, renvoient au mode de vie nomade.
L’art de la fonte, du ciselage et du martelage des métaux, témoigne du savoir-faire extraordinaire et toujours vivant des artisans touaregs.
L’exposition de bijoux est accompagnée de photographies et de dessins, notamment des reproductions d’archives de Suzanne et Edmond Bernus, ainsi que des clichés du photographe Jean-Marc Durou, qui donnent à voir ces bijoux portés. C’est par ailleurs l’artiste agadézien Ibrahim Chahamata qui a peint la scénographie colorée de l’exposition.
L’association MASNAT, travaille depuis près de 20 ans au développement du département d’Abalak et au bien-être de sa population, à travers une approche globale et multisectorielle. En plus de projets dans les domaines de l’agriculture, l’élevage, l’hydraulique, la sécurité alimentaire et l’éducation, Masnat œuvre pour la préservation du patrimoine culturel.

Dans le cadre du sommet des chefs d’Etat de l’Union Africaine qui se déroulera prochainement à Niamey, le CCFN a souhaité mettre à l’honneur le patrimoine culturel nigérien par le biais de deux collections privées d’objets : la collection Maridas (au musée national Boubou Hama) et la collection Masnat (dans le hall du CCFN).

Lieu : Hall d’exposition du Centre Culturel Franco-Nigérien Jean Rouch, du 28 juin au 31 octobre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *