Niger/Réinsertion ex-détenus : L’ONG APSF apporte sa contribution à l’élaboration d’un Plan d’actions

Réinsertion des détenus et ex-détenus au sein de la société

L’Association Pensées sans frontières (APSF) a organisé du 11 au 13 décembre, au Centre des métiers du cuir et des arts du Niger (CMCAN), un atelier portant sur la réinsertion des détenus au Niger.
Cet atelier initié à l’intention des régisseurs de différentes prisons du Niger et du personnel de l’administration pénitentiaire et qui a bénéficié de l’appui de l’ONG danoise Art recherche et dialogue (ARD), avait pour thème : « La réinsertion des détenus au Niger: quelles stratégies ? »
Selon Amoussalé Alhassane, président de l’APSF, la tenue de cet atelier était d’autant plus nécessaire que, « la question de la réintégration des détenus et ex détenus au sein de la société est un sujet à l’ordre du jour, bien que souvent tabou ».
En effet, devait-il préciser, « nombreuses sont aujourd’hui les associations à se plaindre du peu de considération de la part des pouvoirs publics pour la réinsertion, souvent difficile, des ex-détenus ».
Des critiques qui, toujours selon ce dernier, continuent de croitre malgré la volonté affichée de notre État d’élaborer un Plan stratégique de réinsertion des détenus et ex-détenus.
Et c’est justement dans cette perspective, d’élaboration d’un Plan stratégique, à cet effet, qu’APSF a initié cet atelier. D’où, toute la satisfaction de Amoussalé Alhassane, qui explique qu’en contribuant à développer une stratégie de réinsertion des détenus, Pensées sans frontières et les organisations membres de la Plate-forme des ONG intervenant en milieu carcéral, aident et contribuent, « assurer le future des détenus ».
A Agadez, l’Association Pensées sans frontières (APSF) fait depuis plusieurs années un travail d’accompagnement des détenus en leur assurant comme l’explique Elhadji Mahamat Nakocho, directeur de APSF-Agadez :  » des formations pouvant leur permettre une réinsertion rapide dans la société une fois libérés de prison ».

Alhassan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *