Niger/Lutte : Ousmane Hassane de Tillabéry nouveau Roi des arènes

Le lutteur de Tillabéry, Ousmane Hassane est devenu depuis le dimanche 5 janvier 2020, le nouveau roi des Arènes du Niger après avoir terrassé en finale de la 41ème édition du Championnat national de lutte traditionnelle, le lutteur de Zinder Tassiou Sani.
Il n’aura fallu à ce dernier que 5 mn pour disposer de son challenger au cours de cette finale qui s’est déroulée au stade régional de Maradi – l’arène étant en réfection. C’était en présence de nombreux amateurs de ce sport considéré comme le sport « Roi » au Niger mais surtout en présence de nombreux invités dont des membres de la représentation national mais aussi des membres du gouvernement à la tête desquels le Premier ministre Brigi Rafini qui avait officiellement remis le Sabre au gagnant.
Avec cette victoire, Ousmane Hassane qui n’a que 24 ans, permet à la région de Tillabéry d’accéder pour la première fois aux phases finales du Championnat national de lutte traditionnelle mais surtout de remporter le très convoité Sabre.
Pour accéder à la finale, le champion 2020 avait disposé en demie finale, dans la matinée, du lutteur de Niamey, Sabo Abdoulaye, tandis que son vice-champion affrontait Ali Seyni de Dosso qui s’est classé 3ème de cette compétition.
80 lutteurs venus des 8 régions du pays se sont affrontés 10 jours durant au stade régional de Maradi. Cette compétition a enregistré 280 combats, 15 matchs nuls et 12 suspensions pour combats truqués.
Parmi les suspendus, le champion en titre, détenteur du Sabre, le lutteur de Dosso, Kadri Abdou dit Issaka Issaka. Au cours de la 6ème journée de la 1ère phase, au lendemain donc de sa chute, celui-ci avait simulé une chute face au lutteur de Tahoua, Souley Rabagardama, alors invaincu, afin de lui permettre de poursuivre la compétition.
À l’issue des combats qui ont découlé, le classement par région a donné la région de Dosso en tête tandis que la deuxième et la troisième place étaient respectivement occupées par Maradi et Niamey. Tillabéry d’Ousmane Hassane, n’a pu occuper que la 7ème.

Tout est donc bien qui finit bien, et cette 41ème édition du Championnat national de lutte traditionnelle, s’est terminé à la satisfaction générale, avec la victoire d’Ousmane Hassane. Rendez-vous est donc pris à Niamey, l’année prochaine, pour la 42ème édition au cours de laquelle celui-ci remettra comme il est de coutume son sabre en jeu.

S.A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *