Coopération militaire Niger/Etats-Unis : du matériel et un hangar hyper sécurisé pour les FAN

Un hangar pour avion C-130, financé par les Etats-Unis d’Amérique a officiellement été réceptionné par les Forces armées nigériennes (FAN), sur la base 201 de l’armée de l’air du Niger, à Agadez, le 22 janvier 2020.
Financé par le Programme de lutte contre le terrorisme Transsaharien du Département d’Etat à hauteur de 7 millions de dollars américains, soit quelques 4 milliards de Fcfa, la construction de ce hangar aura nécessité l’utilisation de plus de 58 tonnes d’acier.
Avec une superficie de 1800 m2 et une voie de circulation de près de 13 000 m2, ce hangar a été construit pour soutenir le déploiement de deux avions C-130 que le gouvernement nigérien a acheté auprès des Etats-Unis.
La construction de ce hangar rentre dans ce que l’Ambassadeur des Etats-Unis au Niger, M. Eric Whitaker, présent au cours de cette cérémonie a appelé le « Total package support » ou prise en charge totale du projet C-130, dans le cadre duquel, selon lui, depuis 2016, les Etats-Unis ont investi plus de 60 millions de dollars.
En effet, devait expliquer le diplomate américain, « comme pour toutes les initiatives de transfert d’équipement, les Etats-Unis sont déterminés à garantir que les actifs soient utilisés pour les années à venir ».
C’est dans ce cadre que, poursuivre ce dernier, « le Bureau de coopération en matière de sécurité de l’Ambassade fournit, non seulement le matériel, mais aussi la formation, les pièces détachées et des conseillers à plein temps ».
Selon M. Whitaker, à l’arrivée du premier C-130, son pays devrait fournir une équipe pour aider à la maintenance et à la formation pendant un an mais il fournira aussi un millions de dollars américains pour le carburant destiné à l’entraînement sur les dits C-130.
Cette cérémonie présidée par le gouverneur de la région d’Agadez, Sadou Soloké, s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur des Etats-Unis au Niger, Eric Whitaker, mais aussi du général de brigade Steven De Milliano, directeur adjoint de la Stratégie, de l’Engagement et des Programmes d’AFRICOM et du général John Robinson du Bureau des Affaires Ouest-Africaine du Département d’Etat à Washington.
Côté nigérien, c’est le colonel Abdoul Kader Amirou, chef d’Etat-major adjoint de l’armée de l’air qui a représenté les FAN. Celui-ci a d’abord salué le geste des Etats-Unis à l’égard des forces armées nigériennes mais il a surtout assuré que ce hangar va contribuer, « à accroitre les capacités opérationnelles des FAN tout en permettant le déploiement opérationnel des C-130, mais aussi d’autres types d’appareils ».

Alhassan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *