Assamaka : 1 gendarme et 3 policiers trouvent la mort après une embuscade

Un sous-officier gendarme et 3 policiers en patrouille ont trouvé la mort ce matin non loin d’Assamaka, une petite ville située dans le désert, au nord-ouest du Niger, dans la région d’Agadez, à proximité de la frontière avec l’Algérie.
Nous ignorons pour l’instant l’identité des assaillants.

Il y a quelques mois,
2 gardes tombaient, armes à la main, dans une attaque menée par des hommes armés dans la nuit de samedi à dimanche 12 septembre 2020, sur la route Arlit-Assamaka alors qu’ils sécurisaient des travaux pour la construction d’un tronçon routier vers l’Algérie.

Rappelons aussi que 2 policiers, un gendarme et un civil ont été assassinés dans une attaque similaire perpétrée le samedi 23 septembre 2017 par des bandits armés contre le poste de police mixte (police-gendarmerie) situé à 4 km d’Assamaka, qui est un des rares points de passage entre le Niger et l’Algérie mais où se côtoient des brigands de tout acabit.

Aucune confirmation des autorités suite à l’attaque de ce matin.

DIM
Aïr Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *