Agadez : clôture du Programme D.E.S.E.R. T

photo de famille prise lors de la cérémonie de clôture du programme D.E.S.E.R. T

Des résultats remarquables enregistrés durant la mise en œuvre du programme D.E.S.E.R.T (Durabilité de l’Environnement et Stabilisation Économique sur la Route de Transit), dans la région d’Agadez.

L’Amphithéâtre de la Maison de la Culture LAYA d’Agadez a servi de cadre le jeudi 15 juin 2023 à la cérémonie de clôture du programme D.E.S.E.R. T, un programme financé par le Fonds Fiduciaire d’Urgence (FFU) pour l’Afrique de l’Union Européenne à hauteur de 13,790 millions d’euro est mis en œuvre par l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement AICS. Le programme D.E.S.E.R.T, démarré en juin 2020, a été réalisé par les ONG italiennes COOPI, CISP et TERRE SOLIDALI pour une durée de trois ans. Le programme est principalement dédié aux jeunes et aux femmes, qui représentent 50% des bénéficiaires.

 » Toutes les activités réalisées par le Programme dans la région cadrent parfaitement avec le plan du développement régional PDR 2022-2026 du Conseil régional d’Agadez », dixit Azara Mahamadou

A travers son mot, la représentante du président du Conseil régional, la conseillère Azara Mahamadou a d’abord remercié le programme D.E.S.E.R. T et a rappelé aussi que toutes les activités réalisées par le programme dans la région sont en parfaite adéquation avec le plan du développement régional PDR 2022-2026 du Conseil régional d’Agadez.

Quant au secrétaire général de la région d’Agadez Attaher Adam, dans son discours de clôture, il a reconnu que toutes les ONG qui ont intervenu dans ce programme ont enregistré un progrès inestimable en s’attaquant aux causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés en accroissant les opportunités économiques et le développement local et l’égalité de chances à travers une gestion durable de l’environnement. Au nom des plus hautes autorités du pays, le SG du gouvernorat a remercié l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement pour son accompagnement.

Au cœur des interventions du programme D.E.S.E.R.T à Agadez figure l’accès aux logements sociaux pour les populations vulnérables avec la construction de 360 maisons sociales bioclimatiques en terre cuite par l’ONG CISP « Comité International pour le développement des peuples ». A cela s’ajoute la formation des 1000 jeunes dont 649 femmes par l’ONG COOPI « Cooperarazione internationale » au niveau du centre incubateur CIPMEN sur la culture entrepreneuriale, le développement personnel et l’étude des marchés et la réalisation d’une ferme-école, lieu d’apprentissage et de renforcement des capacités en matière de production agricole. Il faut aussi noter la Valorisation de la production agro sylvo- pastorale à travers les réalisations d’aménagements pour la gestion rationnelle des ressources naturelles par l’ONG TERRE SOLIDALI à travers le projet ACERA.

Logements sociaux bioclimatiques construits dans le cadre du programme D.E.S.E.R.T

Rappelons aussi que l’UNCDF a assuré de manière transversale le volet inclusion financière dans les zones d’intervention du programme D.E.S.E.R.T notamment dans les régions de Tahoua et d’Agadez.

A Agadez et Tahoua, UNCDF a enrôlé majoritairement les bénéficiaires directs du projet D.E.S.E.R.T., qui travaillent au niveau des infrastructures économiques réalisées par toutes les ONG partenaires techniques de l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement AICS.

Fiers de ces réalisations, des élus locaux d’Agadez n’ont pas tari d’éloges à l’endroit des ONG partenaires du programme D.E.S.E.R.T. A tour de rôle les maires d’Aderbisanat, Tchirozerine, Dabaga et le représentant du maire d’Agadez ont salué toutes les réalisations faites dans leurs communes respectives par le programme D.E.S.E.R.T.  » Au nom de nos communautés, nous disons d’une même voix, merci à l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement AICS et toutes les ONG qui ont exécuté ses réalisations ».

Il est indéniable que le programme D.E.S.E.R.T. représente l’instance d’un modèle désormais consolidé de coopération, dite déléguée, à travers lequel l’Union européenne met en œuvre des projets structurants au profit des pays partenaires de développement comme le Niger en faisant la promotion des initiatives et des financements d’engagement commun et d’orientation harmonisée pour le compte des jeunes.

Moussa Mamane – Aïr Info

A propos de Ahmadou Atafa 399 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

2 Comments

  1. Autosatisfaction…. qui va utiliser ce village construit à la sortie d’Agadez ?? Certes, c’est joli, mais difficile à vivre dans une ville où il n’y a même pas un service de bus pour le transport collectif des habitants… ceci n’engage que moi, mais on va voir …
    Il aurait plus judicieux que tout ce budget soit utiliser pour un fonctionnement correct de la nigelec et la seen. Les urgences ne sont pas les mêmes pour qui vit à l’extérieur ou à l’intérieur du pays..à un moment donné, il va falloir arrêter toutes ces dépenses inutiles si on veut avancer..
    CORDIALEMENT..

    • Salutation Jakline Mannuler s’opposer,critiquer des realisations indispensable pour la vie de l’Homme,comme l’habitation,releve d’un ètat de démence très profonde, qu’allah retourne ton Coeur a droite et te preserve de la maladie de démence.
      Le programmes de D.E.S.E.R.T c’est la Baraka d’AllAH au Niger,je souhaite la même au senegal.
      Salam.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*