Politique : Communiqué du Mouvement Patriotique Nigérien – MPN Kiishin Kassa

 

 

 

 

 

 

Réuni en session ordinaire de son Bureau Politique National, ce samedi 22 Juin 2019 dans la salle de Réunion de Africa Hall, le Mouvement Patriotique Nigérien – MPN Kiishin Kassa, rend public le communiqué dont la teneur suit :

1. Le Mouvement patriotique Nigérien – MPN Kiishin Kassa relève, avec indignation, une dégradation accrue de la sécurité nationale caractérisée par le fait que :
 Les enlèvements, assauts meurtriers, vols et pillages surviennent maintenant au quotidien et partout sur le territoire national, y compris à l’intérieur de la ville de Niamey ;
 Certaines zones du territoire national échappent au contrôle de l’Etat ;
 Les trafics criminels les plus graves prolifèrent ;
 Les attaques frontales et les embuscades meurtrières deviennent récurrentes contre les positions de nos braves Forces de Défense et de Sécurité (FDS) etc.
Le Mouvement Patriotique Nigérien – MPN KIISHIN KASSA, déplore ce malheureux tableau de la sécurité nationale et présente ses condoléances et sa compassion aux familles de toutes les victimes civiles et militaires. Il est désormais établi dans la conscience des nigériens que ce Gouvernement est incapable de les protéger et de défendre leur pays.

2. C’est dans ce contexte, et juste trois (3) jours après l’attaque meurtrière contre le poste de Niamey, que le Ministre de l’intérieur-Candidat a décidé d’intensifier de manière outrageuse la campagne électorale qu’il mène avec les attributs, les moyens, les ressources et le personnel de l’Etat.
Depuis son investiture en tant que Candidat de son Parti, il n’a plus ni le temps, ni l’esprit pour la sécurité des nigériens. Sa seule préoccupation est la conquête du pouvoir par tous les moyens, notamment par la domestication de la CENI, l’instrumentalisation de l’administration territoriale, l’embrigadement des autorités coutumières, la liquidation des conseils communaux non acquis à sa cause, l’intimidation des voix discordantes, etc.
Pourtant, l’élégance et l’éthique républicaines auraient commandé qu’il démissionnât de son poste de Ministre chargé des élections le jour même où il fut investi candidat de son Parti.
Au surplus, le Président de la République, garant de l’esprit et des valeurs et de la République, qui est en devoir de le démettre ne l’a toujours pas fait.

En conséquence de tout ce qui précède, le MPN-KIISHIN KASSA :

 Considère que la faillite sécuritaire de notre Pays est un échec personnel du Président de la République et à ce titre, il doit en assumer, seul, l’entière responsabilité ;
 Demande la démission du Ministre en charge des élections et de la sécurité des nigériens, pour qu’il soit enfin libre de mener, comme bon lui semble, son agenda partisan ;
 Appelle l’ensemble des citoyens et des forces démocratiques à se mobiliser pour faire échec à ce funeste projet de mise sous coupe réglée de notre pays, de ses institutions et de ses ressources au profit d’un clan.
.
Fait à Niamey, le 22 juin 2019

Le Bureau Politique National

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *