Bilma/Site aurifère du Djado : les véhicules 4×4 et motos interdits désormais de circulation

 

Aïr Info a appris de source digne de foi que le Conseil départemental de sécurité de Bilma a décidé sur proposition du commandant de la zone militaire de Dirkou que les véhicules de type 4×4 ( photo) et motos sont désormais interdits de circuler sur le site aurifère du Djado.

D’ores et déjà, plusieurs véhicules et motos saisis sont en cours d’identification. Notre source précise que cette mesure ne concerne que le périmètre du site aurifère du Djado et non l’ensemble du département de Bilma ou la région d’Agadez.
L’argument avancé est la multiplication des attaques armées dans la zone.

Il vous souviendra que le site du Djado a été fermé le 28 février 2017 par le gouvernement nigérien pour des raisons de « sécurité » en lien avec des actes « terroristes » ou de « banditisme » perpétrés dans cette zone frontalière de la Libye et du Tchad. Mais c’est un secret de polichinelle car des activités clandestines d’orpaillage continuent de se faire sous l’œil « désintéressé » des forces de sécurité admises à protéger le site contre des éventuels maraudeurs.

Situé dans la vallée fossile du Djado relevant du village de Chirfa (près de 1000 kilomètres au nord-est d’Agadez), ce site découvert en 2014 permettait à des milliers de personnes, toutes nationalités confondues, d’extraire de l’or de type alluvionnaire, massif et de qualité supérieure de teneur avoisinant 22 carats.
Beaucoup de gens pensent que cette mesure d’interdiction aura un impact sur la mobilité des habitants de la zone.

DIM
Aïr Info
——–

Photos d’illustration : D.R

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.