Bakorat/Tillia : une vingtaine de jeunes civils enterrés au campement de Akazrar ce matin

D’après des recoupements faits par Aïr Info, les assaillants étaient arrivés hier, vers 14 H, à bord de 6 véhicules 4×4 devancés par plusieurs motos. L’ objectif des assaillants était clair : anéantir une vingtaine de jeunes miliciens de la zone qui faisait des patrouilles de sécurisation à bord de 5 véhicules armés non loin de la frontière avec le Mali.

D’après une source proche de ces jeunes miliciens tombés, les assaillants ont été informés que 2 véhicules parmi les 5 avaient quitté leur position pour une randonnée dans les campements environnants. Malgré cela, la vingtaine de jeunes attaquée a opposé une farouche résistance aux assaillants venus en grand nombre et ce jusqu’à l’épuisement de leurs munitions.

Selon l’unique rescapé blessé qui a eu la vie sauve en rampant hors de l’emprise des combats, les assaillants ont tué ces jeunes, bien que désarmés, avant de les dépouiller de tout ce qu’ils portaient comme biens ( téléphones, Talkie-walkie, et armes). Toujours selon ce rescapé, plusieurs assaillants ont été tués mais leurs corps emportés par les leurs.

Une poursuite engagée depuis hier par les forces de sécurité nigériennes basées à Iknawen, à 30 km de Bakorat, a été infructueuse car les assaillants ont eu le temps de se replier en territoire malien.

Ibrahim Manzo DIALLO

——–

Photo d’illustration – D.R

A propos de DIM 875 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*