Discours d’ouverture du 8ème Congrès du PNDS-TARAYYA

Camarades membres des structures du parti

Chers délégués au congrès
Militantes et militants,
Chers amis invités.
Mesdames, Messieurs

C’est avec un réel plaisir que je prends la parole devant vous, en ma qualité du Président du Comité Exécutif National par intérim à l’occasion de l’ouverture du 8ème Congrès de notre parti.

En cette circonstance permettez-moi d’avoir une pensée pieuse pour tous nos camarades et leaders des partis alliés et amis de l’extérieur, rappelés à Dieu depuis notre précèdent Congrès.

Pour le repos de leurs âmes, je vous demande d’observer une minute de prière. Merci.

A présent, permettez-moi d’adresser mes sincères remerciements aux camarades représentants des partis amis venus de l’extérieur rehausser de leur présence l’éclat de nos assises, leur nombre, témoigne du dynamisme de la diplomatie du parti, mais surtout de la solidité de ses relations. Chers amis, merci, bienvenus au Niger et agréable séjour. A ces remerciements je voudrais associer, les leaders des partis membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN), de l’Alliance pour la République (APR) et tous les sympathisants. Votre présence massive relève de la qualité de notre relation, toute empreinte de respect mutuel, de solidarité et de fraternité. Merci à tous.

Enfin je me tourne vers vous, camarades congressistes ici présents mais également vers ceux encore plus nombreux qui nous suivent dans les salles et chapiteaux annexes, vous avez tenu comme d’habitude à assister à ce congrès dans une ferveur militante exceptionnelle.

Camarades, je voudrais profiter de la présence des responsables de toutes les structures pour vous féliciter pour les victoires remportées lors des élections de 2020-2021. En effet ces élections consacrent la montée en puissance du parti qui se classe premier dans sept régions sur huit notamment avec 79 députés sur 166 (soit 47,5%) loin devant le deuxième parti qui compte 19 députés (soit 11,4%).

Camarades, cette situation qui est un réel motif de fierté, nous la devons à votre exceptionnelle résilience, votre rage de vaincre encore et encore, et votre discipline ciment de notre unité. Si cette performance, prouve que le parti demeure toujours sur sa trajectoire ascendante, l’escalade n’est cependant pas achevée car nous ne sommes pas encore parvenus au sommet de la pyramide. Je demeure convaincu que cela est à votre portée et que vous relèverez ce défi très prochainement.

Camarades Congressistes, Chers invités,
Les assises de ce 8ème congrès coïncident avec le 32ème anniversaire de la création de parti, le PNDS-Tarayya, porté sur les fonts baptismaux le 23 décembre 1990, au lycée Alhéri de Niamey. Ce faisant, les pères fondateurs après avoir milités au sein des syndicats (SNECS, USN, SNEN, Syntramines, USTN) pour arracher le multipartisme et la tenue de la Conférence Nationale, ont franchi un pas supplémentaire pour fonder un parti politique. C’est alors que commença la belle épopée de la longue marche du PNDS-Tarayya pour la conquête du pouvoir démocratique, qui sera couronnée de succès aux élections présidentielles d’avril 2011. Ce fut 20 ans d’un travail acharné et constant, 20 ans de combat politique, 20 ans de progression régulière au fil des élections pour enfin atteindre la consécration.
En ce 32ème anniversaire en souvenir de tous les sacrifices consentis je voudrais vous rendre hommage, vous féliciter et vous dire: bon anniversaire et en avant vers d’autres victoires.

Camarades Congressistes,
Ce congrès se déroule aujourd’hui exceptionnellement avec la présence parmi nous d’un camarade historique de notre parti j’ai nommé l’ancien Président Issoufou Mahamadou. Il vous souviendra qu’il a dirigé le parti avec brio de 1990 année de sa création à 2011, année de son élection comme Président de la République.

Vingt longues années d’un travail méthodique pour bâtir un parti national fort, soudé autour d’idéaux partagés par tous les adhérents, vingt années de combat pour assoir et sauvegarder la démocratie au Niger et d’engagement pour la conquête démocratique du pouvoir.

C’est le lieu de rendre un vibrant hommage à cet homme qui a forgé l’identité du PNDS après moult sacrifices difficiles à énumérer ici. Retenons seulement qu’il est le principal artisan de l’avènement du PNDS au pouvoir et principal artisan de la première alternance démocratique du pouvoir au Niger, dans le strict respect de la constitution. N’en déplaise à ses détracteurs, d’hier et d’aujourd’hui, l’homme demeurera une figure emblématique dans l’histoire de la gouvernance démocratique, mais également un grand bâtisseur qui a su réaliser de nombreuses infrastructures indispensables à l’essor économique de notre pays. Le bilan de ses deux mandats a tout simplement permis de sortir le Niger de l’anonymat, de le hisser au rang des Nations qui progressent, des Nations citées en exemple pour leur bonne gouvernance. C’est ce bilan positif qui justifie aujourd’hui que le Président Mohamed Bazoum et l’ancien Président Issoufou Mahamadou sont régulièrement sollicités pour apporter leur éclairage sur des grands sujets de préoccupation de notre Continent et du Monde.

Camarades Congressistes
Ce congrès se déroule également sans la présence physique d’un autre camarade historique du parti, j’ai nommé le camarade Bazoum Mohamed aujourd’hui Président de la République, qui avait dirigé notre parti de 2011 à Avril 2021 date de sa prestation de serment comme Président de la République. S’appuyant sur l’exemple de son prédécesseur, il a géré la famille PNDS en préservant son unité, sa discipline, son élan d’expansion, toutes choses qui lui ont valu les résultats électoraux cités plus haut, dont entre autres son élection à la magistrature suprême de notre pays.
Je disais tantôt qu’il n’est pas physiquement dans cette salle, mais je sais qu’il est présent d’esprit, tant il demeure attaché au parti et soucieux de sa santé. C’est donc dans une parfaite communion d’esprit et de vision que nous conduirons ce congrès avec lui. Aussi, vous demanderais-je pour célébrer cette communion de lui rendre un vibrant hommage. (Merci).

Camarades Congressistes,
Quand je parcours cette salle des yeux, j’éprouve un immense sentiment de fierté, de vous voir tous, jeunes adolescents, adultes et vieux réunis ici dans une même ferveur militante. En effet:

J’aperçois en premier lieu, les vétérans, pionniers de l’implantation et de l’expansion du parti, combattants d’hier et d’aujourd’hui, vous qui avez disséminé la vision du PNDS dans les villes, les villages, les hameaux et campements avec souvent des moyens dérisoires, vous qui avez supporté les affres de l’opposition avec son lot d’exclusion, d’intimidation, de répression et d’emprisonnement avant de porter le parti au pouvoir à partir de 2011. J’ai le cœur serré quand je pense à tous ce que vous avez endurés. Je suis fier de votre résilience et de votre engagement militant.

J’aperçois les femmes très visibles par l’éclat que vous imprimez à cet endroit, toujours mobilisées autour des idéaux du parti vous qui avez bravé le verbe et allonger le temps autour des puits, des cérémonies de mariages, des baptêmes, foyandi et même des funérailles, pour défendre bec et ongles les leaders de notre parti et susciter l’adhésion à ses programmes. Vous êtes restées stoïques, en dépit de vos récriminations sur le respect du quota et nous vous devons en grande partie les succès électoraux. Votre engagement force notre admiration et je vous en sais gré. Le parti continuera à s’appuyer sur votre mobilisation et votre solidarité.

J’aperçois aussi venus très nombreux les jeunes, ayant adhéré pour beaucoup d’entre eux au PNDS étant encore sur les bancs de l’école ainsi que des jeunes adolescents ruraux. Vous avez souvent dans l’anonymat accompagné les actions du parti jusqu’à date. Vous avez été tout aussi résilients que vos ainés et méritez notre reconnaissance et nos encouragements, car vous êtes la relève de demain pour pérenniser l’hégémonie du PNDS.

Enfin j’aperçois, téléphones et caméras en mains et en action, les jeunes internautes. Vous êtes nos combattants d’un genre nouveau, les défenseurs du parti à travers les réseaux sociaux contre nos adversaires qui font usage abondamment de ce moyen de communication pour discréditer le parti, ces dirigeants et l’action gouvernementale. Aujourd’hui vous êtes la parade aux assauts des Don Quichotte de la politique dont les lances se brisent toujours contre la forteresse Tarayya. Vous méritez une attention particulière du parti pour mieux structurer vos actions pour plus d’efficacité. Félicitations à vous également avec tous nos encouragements.

Camarades Congressistes, Chers invités,
Notre congrès se tient à trois mois du deuxième anniversaire de l’ascension du Président Bazoum Mohamed au pouvoir. Vingt mois c’est trop tôt pour juger de l’action d’un gouvernement, cependant les résultats déjà obtenus sont à la hauteur des engagements du programme annoncé. Ainsi:

Sur le plan sécuritaire on note une montée en puissance des Forces de Défense et de Sécurité avec la dotation en équipements de pointe appropriés, de nombreuses victoires contre les terroristes et autres bandits armés, la réinstallation de nombreuses personnes déplacées dans leurs villages respectifs, bref, une réelle accalmie sur divers fronts. Je voudrais ici rendre hommage aux Forces de Défense et Sécurité et saluer la mémoire des victimes civiles et militaires de cette guerre asymétrique en vous demandant d’observer un moment de prière pour le repos de leurs âmes. Les actions hardies prises dès les premiers instants de l’apparition du terrorisme en 2012, poursuivi tout au long des 10 ans de mandat du Président Issoufou Mahamadou et consolidées par le nouveau Président Bazoum Mohamed ont permis malgré un environnement fortement perturbé de préserver l’intégrité de notre territoire, la continuité de l’État et la préservation des Institutions démocratiques.

Dans le domaine de l’éducation, une des priorités du programme de renaissance acte 3, on note avec satisfaction, l’implication personnelle du Président de la République et la pertinence des reformes déjà engagées. Rehaussement du niveau de recrutement des élèves maîtres, programme de construction de classes pour remplacer les classes en paillote, construction des internats pour jeunes filles, planning de titularisation des contractuels, réforme des curricula, etc.…, autant de réformes qui à terme, impacteront positivement l’efficacité de notre système éducatif et notre Indice de Développement Humain (IDH).

Dans le domaine de la gouvernance la HALCIA s’active pour encadrer tous les concours d’intégration à la Fonction Publique de même qu’elle s’investie à agir contre les actes de mauvaise gestion des deniers publics. En outre, la justice est invitée à accélèrer le traitement des dossiers qui lui sont soumis. S’agissant du climat politique on se réjouit de la réactivation du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP), la révision et l’adoption du statut de l’opposition. Aussi le parachèvement du retour du Niger au sein de l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE) concrétise la volonté du gouvernement à promouvoir une gestion saine des ressources du sous-sol.

Sur le plan des infrastructures, le bitumage de certains axes routiers, lancés en fin de deuxième mandat 2020 se poursuivent activement, tandis que de nouveaux chantiers s’ouvrent principalement concernant les routes et pistes rurales au grand bonheur des populations des zones ainsi promises au désenclavement. De même parlant des infrastructures énergétiques, convaincu qu’il ne peut y avoir développement sans énergie, le gouvernement met un accent particulier, à l’amélioration de l’offre et du taux d’accès à l’électricité.

Dans le domaine des industries extractives, le lancement d’une nouvelle société d’exploitation d’uranium, SOMIDA dans de département de Tchirozerine, la construction du pipeline pétrolier Niger-Benin, prévu pour être mis en exploitation en fin 2023, sont autant de perspectives d’une croissance soutenue au cours du mandat.

Le PNDS continuera à soutenir l’action gouvernementale afin qu’au terme de ce mandat, nos équipes de campagne détiennent des arguments tangibles et solides pour battre campagne en 2026, en vue d’une Victoire certaine.

Camarades, Congressistes,
Comme vous le savez, en prélude à ce congrès, nous avons procédé aux renouvellements de nos bureaux exécutifs régionaux. Ces assises se sont déroulées partout, dans la parfaite tradition de sérénité et d’unité qui caractérise notre parti. Il faut noter au passage l’avènement pour la première fois d’une femme comme présidente de fédération régionale, ce qui montre une fois de plus l’attachement du parti à la promotion du genre. J’exhorte tous les responsables de ces exécutifs régionaux à s’investir dans une gouvernance collégiale de rassemblement à même de garantir l’unité du parti et son expansion.

Camarades Congressistes,
Au menu de ce congrès nous avons essentiellement le renouvellement du Comité Central et du Comité Exécutif National. Comme pour les autres congrès de ce genre les aspirations à des promotions et des intégrations au sein de ces organes, exprimées par nos camarades sont nombreuses, à l’image de l’expansion qu’a connu le parti au cours du mandat. Nous aurons donc à réussir le difficile exercice de concilier ces légitimes aspirations, au souci de recherche de l’efficacité d’action et de la cohésion. Cet exercice nous l’avons réussi lors de la tenue des conseils fédéraux, je parie que nous le réussirons ici également, au grand dam des ‘’charlatans’’ qui depuis l’annonce de la tenue de ce congrès, n’ont eu de cesse d’imaginer des scénarii catastrophiques pour notre parti. Je sais compter sur votre attachement aux valeurs qui nous lient pour administrer une dernière correction à ces détracteurs en espérant qu’ils se tairont à jamais.

Camarades congressistes, chers invités,
C’est sur cet appel d’espoir, et tout en vous remerciant de votre attention et de votre présence, que je déclare ouverts les travaux du 8ème congrès ordinaire du PNDS Tarayya.

Vive la Démocratie
Vive la République
Vive le PNDS-Tarayya Uni et plus Fort

Je vous remercie.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *