Fabiani Riccardo: «L’Algérie ne veut pas d’interférence européenne au Sahel»

Pour l’Algérie, le G5 Sahel est une initiative française. Alger était mercredi dernier le grand absent du Sommet du G5 Sahel à Paris, présidé par Emmanuel Macron.

Le président français a déclaré que la guerre contre les jihadistes battait « son plein » et que l’objectif était de remporter des « victoires au premier semestre 2018 »

Mais Paris fera le G5 sans Alger. Même si la France invite l’Algérie à « coopérer plus activement » dans la lutte contre le terrorisme. Paris et Alger se comprennent-ils ? Est-ce seulement un grand malentendu ou bien les deux capitales jouent-elles au chat et à la souris ?

Fabiani Riccardo est analyste sur l’Afrique du Nord pour le cabinet de risques politiques Eurasia Group. Il répond aux questions de Jean-Jacques Louarn.

Interview: http://www.rfi.fr/emission/20171215-fabiani-riccardo-algerie-train-forcer-france-accepter-regles

A propos de DIM 225 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*