Stratégie éditoriale et managériale : la presse en ligne africaine à l’école de CFI

Après le séminaire de lancement du projet ‘’NAILA : Nouveaux acteurs de l’information en ligne en Afrique’’ de l’Agence française de coopération médias (CFI) en septembre dernier, la première session de formation des 11 projets sélectionnés qui se déroule du 14 au 18 décembre 2017 à Dakar au Sénégal est consacrée à la stratégie éditoriale.

La pérennité et la viabilité de la presse en ligne, surtout dans un contexte du tout numérique où l’information est généralement accessible gratuitement au public, requiert la définition préalable d’une stratégie globale à court et moyen terme, voire à long terme. Une projection organisée autour de la stratégie éditoriale et managériale. Durant cinq jours, la vingtaine de journalistes et dirigeants des 11 pure-players (WebTV et sites), qui bénéficient d’un accompagnement de 18 mois de l’Agence française de coopération médias (CFI) dans le cadre du projet ‘’NAILA : Nouveaux acteurs de l’information en ligne en Afrique’’, aborderons plusieurs thématiques : la stratégie globale, l’analyse du marché, la stratégie éditoriale, la technique de diffusion, le journalisme de solutions.

La première journée de cette formation a porté ce jeudi 14 décembre sur la stratégie globale. C’est-à-dire la mission, la vision et les valeurs « qui structurent le média et qui vont permettre de définir son ADN pour ensuite en décliner des ambitions, des objectifs, des actions et un plan pour s’organiser aussi bien au niveau éditorial, commercial que markéting, technique mais aussi financière, juridique, etc. », explique Sabine Torres, directrice générale du groupe Médias du sud en France et consultante pour CFI.

« L’idée étant pendant une année d’échanger sur nos pratiques et surtout dans un objectif qui est d’optimiser la stratégie de nos sites internet, de nos médias en ligne afin bien sûr de renforcer leur pérennité et leur viabilité, notamment financière et éditoriale », souligne-t-elle.

Un brainstorming a permis aux responsables des médias en ligne de faire un état des lieux des atouts et des handicaps de leurs projets (forces, faiblesses, opportunités et menaces), de (re)définir leurs ambitions d’ici 5 ans et d’élaborer des actions pour atteindre ces objectifs à l’aide d’un SWOT (une matrice d’analyse et d’audit qui permet de déterminer les options stratégiques) mis à leur disposition. Les participants jugent très édifiants ces échanges interactifs qui leur ont permis de développer une stratégie plus globale de leurs entreprises de presse.

« Je pense que c’est une très bonne initiative. Ça nous a permis de faire cet exercice-là que bien sûr nous allons parfaire au fil du temps », fait observer Hélène Doubidji, directrice de publication du site d’information Togotopnews.com. Elle compte désormais se fixer des objectifs à moyen terme : « Annuellement, je fais un projet sur un an. Mais aujourd’hui à travers cette formation, je pense qu’il serait mieux de faire un projet de 3 à 5 ans et peut-être définir au début de chaque année certains buts à atteindre à la fin de chaque année ».

Jean-Hubert Bondo, rédacteur en chef du site habarirdc.net en République démocratique du Congo, pense qu’il est primordial de valoriser ses atouts et ses particularités auprès de partenaires mais aussi et surtout de cerner les faiblesses et les menaces « contre lesquelles on doit lutter pour continuer à exister ». Et le SWOT lui permet de se projeter dans l’avenir : « Cela nous permet de voir ce qui peut être fait pour éviter de tomber dans des situations telles que l’on voit en Afrique, les médias qui naissent et ne fêtent pas leur premier anniversaire parce qu’ils n’ont pas été préparés à affronter les menaces, les faiblesses ».

Justement, il y aura au cours de cette formation un volet renforcement des compétences des participants en termes de management et de gestion d’entreprise.

Anderson Diédri, à Dakar au Sénégal

 

A propos de DIM 225 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*