Deux journalistes danois poignardés par un nigérien à Libreville

Deux reporters danois en reportage au Gabon pour le compte de la chaîne de télévision National geographic ont été « sauvagement agressés » à l’arme blanche ce samedi 16 décembre à Libreville, a annoncé le ministre gabonais de la Défense, Etienne Massard Makaga, dans une déclaration lue sur le plateau de la télévision nationale gabonaise.

L’agression s’est produite à 10 heures locales. Les deux reporters, un homme et une femme, faisaient des achats au village artisanal lorsque l’agresseur les a violemment attaqués à l’arme blanche. Les deux reporters ont été conduits d’urgence dans un hôpital. L’un d’eux était dans un état grave et a été opéré avec succès. Il se trouve actuellement en soins intensifs, selon une source gouvernementale.

Dans une déclaration, le gouvernement gabonais a affirmé que l’agresseur a hurlé « Allah akbar » au moment de l’attaque. Interpellé, il a été identifié comme un ressortissant nigérien âgé de 53 ans, résidant au Gabon depuis 19 ans. Il aurait déclaré à la police avoir agi en représailles aux attaques des Etats-Unis contre les musulmans et à la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d’Israël.

C’est la première fois qu’un tel crime se produit au Gabon. Le gouvernement a condamné un acte « lâche et ignoble ». Une enquête a été ouverte. « L’auteur et ses complices seront sévèrement sanctionnés », a averti le gouvernement qui a appelé la population au calme et à éviter les amalgames.

RFI

A propos de DIM 225 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*