Attaque de Toumour/Diffa : 7 morts et 15 blessés côté forces de sécurité du Niger

Les dernières informations non encore officielles font état de sept (7) morts, et quinze blessés dont un infirmier civil. D’autres militaires seraient aussi portés disparus. On parle de douze véhicules et armes volés par les assaillants.
Nous apprenons qu’un véhicule des assaillants a été calciné lors de la riposte des forces de sécurité du Niger.
D’après des sources jointes par Aïr Info, les assaillants seraient venus à bord de sept véhicules et ont trompé la vigilance des sentinelles nigériennes en mettant au devant du peloton un véhicule aux couleurs de l’armée du Nigeria.
Le convoi a pu tranquillement passer entre les villages de Dagaya et Abadam, tous abandonnés, avant d’attaquer le poste de Toumour situé sur la commune du même nom distante de 80 km de Diffa.
Toujours selon nos sources, les habitants des villages riverains sont fréquemment menacés par des éléments de Boko Haram qui enlevaient des présumés indicateurs de l’armée, les torturaient et des fois les tuaient. Ils arrachaient aussi des téléphones et pillaient les boutiques et magasins des populations.
Il faut noter que ces derniers temps, il a été constaté un branle-bas dans le rang des terroristes de Boko Haram à cause des ratissages implacables de l’armée du Nigeria sur les berges du lac sensées abriter leur reliquat. En effet, depuis quelques semaines, ces derniers fuient le déluge de feu côté du Nigeria déclenché depuis l’opération dite  » Lafiya Dolé », autrement dit  » La Paix, c’est obligé ! ».
Ce regain d’attaques de Boko Haram côté nigérien laisse comprendre que ces bandits cherchent à se soustraire de la souricière tendue par les armées de deux pays.

Ibrahim Manzo Diallo

A propos de DIM 144 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*