Toumour/Diffa : Le camp des forces armées attaqué par des terroristes

Des hommes lourdement armés probablement des combattants du groupe terroriste Boko Haram, ont attaqué mercredi soir le camp des forces armées nigériennes, à Toumour, à environ 10 km de Diffa (extrême sud-est du pays), proche de la frontière du Nigeria, apprend-on de sources sécuritaires.

Après de violents combats, les militaires ont mis en déroute les assaillants venus du côté de la frontière du Nigeria, à bord de véhicules, avant même l’arrivée du renfort dépêché de Diffa, précise-t-on de mêmes sources.

Aucun bilan de l’attaque n’est cependant disponible.

Les localités de la région de Diffa notamment frontalières du Nigeria, rappelle-t-on, subissent depuis près de trois ans des attaques à répétition de Boko Haram, à partir de ses positions nigérianes, qui ont fait des centaines de victimes civiles et militaires nigériennes et des milliers de déplacés du Niger et du Nigeria.

Mais grâce à des opérations de grande envergure engagées depuis plus d’un an par une force multinationale mixte composée des armées du Tchad, du Niger, du Cameroun et du Nigeria, contre la secte terroriste, ses attaques ont connu une relative accalmie dans la région, ces derniers temps.

Xinhua

A propos de DIM 144 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*