Agadez : Une importante mission de parlementaires de l’opposition politique jette la pierre sur la nouvelle loi de Finances

Initiée, il y a quelques jours, cette tournée en profondeur des députés de l’opposition a pour but de sensibiliser la population nigérienne sur les contours de la nouvelle loi de finances. Après Arlit, Tchirozérine, la mission a rencontré hier plusieurs centaines de militants dans l’enceinte du siège de Lumana FA. Il s’est agi pour les parlementaires venus de Niamey la capitale d’une part de resserrer ses rangs en rendant visite à tous les militants repartis aux quatre coins du Niger et mettre à profit ces rencontres pour expliquer les contours de la nouvelle loi de Finances adoptée par l’Assemblée Nationale, sans le bloc de l’opposition, et promulguée par le Président de la République.
A tour de rôle, les parlementaires en mission à Agadez ont jeté la pierre sur la gouvernance du régime actuel de Issoufou Mahamadou. « Un régime qui pille sans modération les maigres ressources du pays », « une élite politique qui a longtemps fait croire au peuple qu’elle se battait pour son bonheur mais qui le pousse au gouffre », ont dit en langue les intervenants. « Cette loi de finances est criminelle. Si nous l’acceptons, c’est la mort ! Le peuple nigérien est devenu des graines d’arachide que les gouvernants actuels pressent pour en extraire de l’huile nécessaire à leur train de vie insupportable et inopportun en pareille période ! », a expliqué un autre. « La dette du Niger a connu une hausse vertigineuse que plusieurs générations de jeunes nigériens auront à payer à la sueur de leur front », « l’incurie de la justice prend de l’ampleur et les juges ne sont plus maîtres de la chose jugée…», « les règlements de compte sont légion pour éliminer les adversaires politiques », « la liberté d’opinion et de manifester sont mises sous coupe réglée », « nos sœurs de N’Galewa sont oubliées et abandonnées à leur triste sort », tels sont les allégations entendues lors de cette rencontre. Pendant plusieurs heures, les membres de cette mission, ont décousu tous les discours du régime actuel et ce dans tous les domaines de sa gouvernance. Ainsi, plusieurs thèmes ont été abordés devant une pléthore de militants surchauffés par des slogans hostiles au régime actuel.
Avant de quitter Agadez, la mission a appelé tous les militants à rester soudés dans l’adversité et prêts à tout mot d’ordre de lutte pour combattre cette loi de Finances.

La Rédaction

A propos de DIM 204 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*