Agadez : silence complet autour de la présence de groupes armés étrangers dans la région

Photo d'illustration

C’est le cri d’alarme du comité de paix réuni samedi à Agadez. Ce comité qui regroupe toutes les sensibilités ethniques de la région a vertement fustigé la présence des groupes armés étrangers dans la région. Pas seulement les forces françaises et américaines, mais tchadiennes et du sud libyen.
En effet, de sources sûres, plusieurs hommes étrangers à bord d’un nombre important de véhicules lourdement armés se pavanent allègrement dans le septentrion nigérien. Et cela depuis plusieurs mois. Ils braquent et volent qui ils veulent. Des orpailleurs nigériens ont été attaqués par ces gens et des kilogrammes d’or emportés. D’autres ont eu leurs véhicules et biens volés. Le plus étonnant dans cette affaire est que toutes les plaintes des victimes restent sans suite. Pourquoi les bases militaires étrangères basées à Madama, à Aguelal, et à Agadez commune qui disent avoir mandat pour lutter contre le terrorisme ne pipent aucun mot sur la présence de ces gens ?
Force est de se demander : si l’État du Niger est-il bien au courant de la présence de ces groupes ? Si les leaders locaux sont informés de cette situation ? Si oui, pourquoi ce silence ? A quelles fins ces gens armés sont-ils là ? Est-ce une forme de sous-traitance de la sécurité du nord du Niger qui leur est accordée à l’insu des autorités locales élues?
Et si alors ces gens sont là sans l’aval de nos autorités au sommet, il y a alors péril en la demeure. Il faudra urgemment localiser ces gens, les immobiliser, les désarmer et ensuite leur appliquer toutes les rigueurs de la loi.
A notre humble avis, vu le contexte de la région d’Agadez, cette situation peut permettre l’éclosion des milices armées d’autodéfense, surtout dans le cadre de l’exploitation aurifère pouvant jeter la zone dans un imbroglio insécuritaire sans précédent.

DIM

Photo d’illustration

A propos de DIM 188 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*