Drame des migrants : miraculeusement sauvée, Joséphine émeut le monde

La photo d’une Camerounaise accrochée à une planche pendant 48 heures au large de la méditerranée, miraculeusement sauvée en mer, a bouleversé le monde.

En état de choc, incapable de parler, déshydratée et en hypothermie, la Camerounaise a réussi à survivre pendant deux jours, au large de la mer. Une photo qui rappelle celle du petit Syrien d’origine kurde âgé de 3 ans. Une image qui raconte le calvaire que subissent quotidiennement ces migrants…

Joséphine se trouvait à bord d’un canot pneumatique, avec 165 migrants, dont 39 #femmes et 12 #enfants, se dirigeant vers l’Italie. L’embarcation de fortune a été interceptée, lundi soir, par les gardes-côtes libyens qui ont transféré les migrants sur leur vedette pour les ramener en Libye.

Deux femmes et un enfant ont refusé de monter à bord de la vedette par crainte de retourner dans l’enfer des prisons libyennes. Les soldats auraient alors coulé le canot pneumatique, abandonnant en pleine mer les trois migrants sur des débris flottants. Joséphine est la seule survivante. La seconde femme et un enfant de trois ans ont été retrouvés morts sur une planche dérivant non loin d’elle.

Média on line

A propos de DIM 188 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*