Arlit/Agadez : Un projet agro-Sylvo-pastoral comme alternative à la migration clandestine

 

 » Réduire le chômage en perspective des agents des sociétés minières »

Les membres de l’association sur le site prévu 

 

 

 

 

 

 

Les membres du bureau exécutif national de l’Association Nigérienne pour la Sensibilisation sur la Migration Clandestine et Alternatives Liées (ANSMICAL) ont effectué une visite de terrain à Arlit. Ce déplacement a conduit la délégation sur le site identifié pour la mise en œuvre prochaine d’un ambitieux Projet Agro-Sylvo-pastoral doté d’un Centre de formation socio-professionnelle des jeunes en agro-sylvo-pastoralisme, GPL-gaz, menuiserie, soudure, mécanique, électricité …etc.

L’agrosylvopastoralisme est une méthode d’agriculture qui concilie les arbres, la production végétale et la production animale.

D’une superficie de quinze (15) hectares, le site appartient aux producteurs ruraux. Il est situé au sud de la ville d’Arlit (Agadez) vers Akokan 2 près des jardins de Tasilim 1 .
L’Association a également formulé une demande de terrain dans ce sens à la Mairie d’Arlit aux fins d’exploitation par le projet. Cette visite a été également mise à profit par le Bureau Exécutif National de l’ANSMICAL pour s’entretenir avec les responsables des Coopératives et autres regroupements associatifs des maraîchers de Taslim qui ont favorablement accueilli et soutenu l’initiative du projet.

M. Amadou Abdoul Karimou, président de l’association

 

 

 

 

 

Selon les explications de M. Amadou Abdoul Karimou, Président de l’ANSMICAL : » le Projet Agro-silvo-pastoral va contribuer au développement communautaire de la ville d’Arlit, réduire le flux migratoire dans la zone et servir de meilleure alternative au problème de chômage auquel seront inévitablement exposés les agents et autres sous-traitants des sociétés minières basées à Arlit. Pour certaines, apprend-on, la fermeture a été annoncée par les plus hautes autorités du pays.
« Avant la fermeture en cascade des sociétés minières, nous nous préparons à une reconversion professionnelle. Pour ce faire, au vu des ressources internes limitées de notre association, nous comptons beaucoup sur le soutien de l’État ainsi que des partenaires techniques et financiers » a-t-il ajouté.

Du reste, ce Projet Agro-silvo-pastoral sur quinze (15) hectares cadre parfaitement avec l’initiative 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens) préconisée par le Président de la République, Chef de l’Etat SEM Issoufou Mahamadou.

Pour rappel, l’Association Nigérienne pour la Sensibilisation sur la Migration Clandestine et Alternatives Liées (ANSMICAL) est autorisée à exercer ses activés par Arrêté : N°725 /MISPD/ACR/DGAP/DLP du 29 juillet 2019. Elle a été créée par des agents et des sous-traitants des sociétés minières d’Arlit ainsi que des jeunes des villes d’Arlit et d’Agadez. Elle a pour but de lutter contre les risques liés à la migration clandestine. Elle vise, entre autres objectifs spécifiques, à informer les candidats à la migration clandestine sur les risques liés à cette entreprise, proposer des alternatives pour inciter les migrants à choisir des options légales à la migration clandestine, lutter contre la mendicité des enfants, créer des cadres de formation et d’assistance aux femmes et aux jeunes.
Les principaux domaines d’intervention de l’ANSMICAL sont l’Action sociale et lutte contre la Migration clandestine, Agriculture, Alimentation, Commerce équitable, développement économique et local, Droits, Education/Formation, Education au Développement, Environnement, Genre.

Bon vent à l’ANSMICAL !

Abdoulaye

2 commentaires sur “Arlit/Agadez : Un projet agro-Sylvo-pastoral comme alternative à la migration clandestine”

  1. Très belle initiative, c’est un projet d’une grande envergure. La ville d’arlit a besoin de ce genre d’initiative pour la stabilité des activités socioéconomiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *