Nécrologie : Notre confrère Maman ABOU n’est plus !

C’est avex une grande émotion que nous avons appris le décès hier à Niamey de notre oncle, frère et confrère Maman ABOU, directeur de publication du journal le Républicain et directeur général de la Nouvelle Imprimerie du Niger (NIN).

L’enterrement aura lieu le jeudi 16 juillet à Belbedji.

A sa famille éplorée et à toute la famille de la presse, nous présentons nos codoléances les plus attristées.

La Rédaction
Aïr Info

1 commentaire sur “Nécrologie : Notre confrère Maman ABOU n’est plus !”

  1. Je suis bouleversé par la mort de mon ami, Maman. Avec et grâce à lui, nous avons pu réaliser de grands projets culturels à Agadez. A sa demande, j’avais, en 2002, créé un journal « Amanar » en Tifinagh et traduction en français, après avoir, pendant de longs mois et avec des linguistes et des intellectuels touaregs, et même un berger féru de cette écriture plus de deux fois millénaire, après avoir donc vocalisé les tifinaghs afin de rendre leur lecture plus facile et rapide. Nous formions une équipe très soudée à Agadez sous l’autorité de Amès qui nous a quitté lui-aussi il y a quelques mois. Après le journal, nous avions décidé de rassembler tous les éléments de la culture orale touarègue: histoires, contes, poèmes, proverbes… pour les éditer. Nous les avons rassemblés dans des livres en tifinagh, tamajaq romanisé et traduits en français, que Maman éditait dans son imprimerie à Niamey et que nous distribuions dans les écoles et les groupements de femmes notamment. Malheureusement, en 2008, nous avions du arrêter nos activités du fait des actions terroristes menées dans la région.
    Je revoyais souvent Maman à Boulogne, chez lui, lorsqu’il venait en France. Ces sept années passées à travailler ensemble sont une des plus belles aventures qui me soit arrivée dans ma vie de journaliste. Merci encore Maman et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *