Tillia/Tahoua/Terrorisme : une quarantaine de personnes massacrées par des hommes armés

Hier, des individus armés, venus à motos et tirant sur tout ce qui bougeait, sans discernement, ont tué des paisibles villageois à Intazayene, Bakorate et un autre campement non loin de Akifakif.
D’après des sources recoupées par Aïr Info, mais non encore confirmées par les autorités sur place, on dénombre 16 civils tués à Intazayene, 18 à Bakorate et 6 autres dans un campement vers Akifakif.
Il y a quelques jours, une soixantaine de civils, forains pour la plupart, trouvaient la mort vers Banibangou.
De plus en plus, à la lisière de la frontière nigero-malienne, des civils sont assassinés par des individus sans foi ni loi.
Ces criminels cherchent par tous les moyens à dresser les populations les unes contre les autres. Faire dans l’effusion du sang le lit au chaos et à la détérioration de la cohésion sociale.
Cet état de fait doit urgemment interpeller nos gouvernants car ces crimes risquent jour après jour de devenir le substrat de toutes les rancoeurs, de toutes vengeances, et de meurtriers règlements de comptes intercommunautaires. Avis.

DIM

——

Photo d’illustration : archive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *