Niger : une quarantaine de présumés terroristes neutralisés à Tillabéry

Ce jeudi 21 octobre 2021, une patrouille des Forces armées nigériennes (FAN) a neutralisé une quarantaine d’individus armés, présumés terroristes, dans la zone de Chinagoder (région de Tillabéry), près de la frontière avec le Mali. Avant de tomber sur la patrouille, les assaillants avaient attaqué un village du département de Banibangou où ils ont tué au moins quatre (4) personnes et causé d’importants dégâts matériels.

Selon nos informations, les individus venaient d’attaquer le marché du village de Mialé, dans le département de Banibangou, situé dans la zone dite des « trois frontières ».
Quatre (4) personnes ont été tuées dans cette attaque, plusieurs véhicules brulés ainsi que des biens et des vivres saccagés par les assaillants.
Au moment où ils tentaient de se retirer de la localité, ils sont tombés sur un détachement militaire des FAN en service dans la zone non loin de la frontière malienne, a indiqué une source sécuritaire.

Après des violents combats contre les présumés terroristes, les forces armées nigériennes ont neutralisé plus de quarante (40) assaillants, selon un bilan provisoire, non encore officiel.

Rappelons qu’à la veille de cette énième attaque, c’était dans le département de Bankillaré, toujours dans la région de Tillabéry, qu’un convoi du préfet dudit département a été attaqué par des terroristes. L’attaque s’est soldée par la mort de onze (11) soldats nigériens, dont neuf (9) éléments de la Garde nationale et deux (2) gendarmes, tandis que trois (03) autres personnes, parmi lesquelles le chauffeur du préfet, ont été blessées.

Depuis 2017, la région de Tillabéry est en proie à des attaques terroristes où quasiment chaque jour des personnes sont tuées et/ou enlevées par des groupes armés, particulièrement sur les bandes de la zone des trois frontières.
Face à cette insécurité grandissante, le dernier conseil des ministres a adopté plusieurs projets de loi visant la prorogation de l’état d’urgence dans plusieurs départements de Tillabéry, dont Bankillaré et Banibangou.

À noter que la prorogation de l’état d’urgence concerne également la région de Diffa et certains départements de la région de Tahoua. À l’instar de la région de Tillabéry, ces deux régions ne sont pas épargnées par des attaques récurrentes des groupes armés non étatiques qui continuent d’endeuiller la population nigérienne.

ahmadou_atafa in L’Evénement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.