Agadez : le PP2E forme plusieurs acteurs de développement sur l’élaboration des Plans de Gestion Environnementale et Sociale

Du 25 au 27 novembre 2021 a eu lieu dans la salle de réunion du centre culturel IMANE d’Agadez un atelier organisé par le PP2E sur le renforcement des capacités des acteurs : petites et moyennes entreprises, bureaux d’études, points focaux et directeurs régionaux sur l’élaboration des Plans de Gestion de l’Environnement et Social-PGES-Chantier dans le cadre de réalisation des infrastructures socio-économiques et routières dans la région d’Agadez.

Sur la base des constats du PP2E effectués après la 1ere campagne de chantiers dans la région d’Agadez, la nécessité et l’importance d’un renforcement des capacités à travers la formation des PME et des BE œuvrant dans cette région devient primordiale. Cela fait suite à une convention qui lie le BNEE (bureau national d’évaluation environnementale) et le PP2Epour organiser cette rencontre dans le but de répondre aux besoins des PME et BE qui effectuent des travaux nécessitant un plan de gestion environnemental et social. C’est au total 96 personnes réparties en trois groupes qui ont été formées pendant trois jours selon les infrastructures réalisées à travers la mise en œuvre des composantes C1, C2 et C3 du PP2E.

Pour l’Expert chargé de l’environnement et animation au sein du PP2E, « cette formation vient en renforcement de capacités des petites et moyennes entreprises, de bureaux d’études, de points focaux et directeurs régionaux sur l’élaboration des Plans de Gestion Environnementale et Sociale car c’est fondamental aujourd’hui, tout chantier doit avoir un plan de gestion environnementale et sociale qui répond aux normes et règlements, aux lois du Niger. Voilà l’objectif visé par le PP2E en formant ces récipiendaires ». Ces formations ont touché plusieurs domaines à savoir la construction d’infrastructures scolaires et économiques, la réhabilitation des pistes rurales et la réalisation des points d’eau équipés (forages, puits) …etc.

Il y’a eu des questions, débats, discutions et échanges participatifs entre les participants et le formateur lors de cet atelier avec un consultant spécialiste de l’environnement en prenant en compte la mise en œuvre des axes transversaux (mesures socio-environnementales, genre, sécurité, mesures sécuritaires contre le COVID 19, et aussi interdiction d’utilisation des enfants dans l’exécution des chantiers.

Un des bénéficiaires de la formation affirme avoir pris bonne note des conseils dispensés lors de cette formation et il est prêt à les appliquer désormais sur tout chantier soumis à son appréciation. « prendre en compte l’aspect gestion de l’environnement et du social dans tout ce que nous faisons est un grand bénéfice pour notre pays ! C’est important même pour les générations à venir », a-t-il conclu.

Rappelons enfin que le PP2E depuis le démarrage de sa composante 4, en septembre 2020, a apporté dans les régions d’Agadez, Tahoua et Tillabéry, un soutien sous forme de divers kits remis aux communes, écoles, formations sanitaires, PME, COGES et infrastructures économiques telles que les marchés, gares routières, etc. Ces actions multiples sont destinées à atténuer les effets de la pandémie du COVID-19 qui continue d’affecter le Niger, son économie et ses populations.

 

Hamid Mahmoud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.