Niger : le Gouvernement poursuit son programme dénommé « Opération retour au village »

Le jeudi 26 mai 2022, M. Hammadou Adamou Souley, ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a réceptionné à Hamdallaye (Tillaberi), un centre de réinsertion socio-économique des ex-combattants des groupes armés non étatique. Ce centre créé grâce au soutien des partenaires vise la formation et la réinsertion des ex-combattants pour la recherche de la paix et la quiétude sociale dans le pays.

Avec la création de ce centre, c’est un autre pas important qui vient d’être fait dans les efforts de lutte contre le terrorisme, l’extrémisme violent et autres criminalités. Dans tout le cas, il est désormais clair que, la lutte contre le terrorisme ne saurait se réduire seulement à une affaire militaire.

C’est pourquoi, dira le ministre de l’Intérieur que, « le Gouvernement est résolu à mettre son opération retour au village engagé depuis juillet 2021 et que rien et absolument rien ne fera obstacle au retour de nos concitoyens dans leurs villages respectifs. »

Du reste, le président de la République Bazoum Mohamed n’a pas passé par quatre chemins pour dire que, sa main reste tendue afin de discuter avec ses concitoyens nigériens engagés dans les groupes armés. C’était lors de la conférence des cadres qu’il a animé le 25 février 2022, au centre de conférence Mahatma Gandhi de Niamey. Ce jour-là, le président a clairement dit qu’il dispose des émissaires qui sont en contact avec ces groupes armés dans le but de les encourager à revenir au bercail. « La paix n’a pas de prix » a-t-on coutume de dire.

C’est le lieu de soutenir et d’encourager de telles initiatives de recherche de la paix et de la sécurité.

Pour rappel, l’opération de reddition des ex-combattants a commencé pour la première fois à Diffa, le 27 décembre 2016, avec la cérémonie officielle d’accueil des repentis de Boko Haram. Puis, il a été créé par le Gouvernement un centre de réinsertion socio-économiques a Goudoumaria qui a enregistré quelques trois cent quatre-vingt-six (386) pensionnaires qui ont suivi avec succès le processus de resocialisation selon M. Hamadou Adamou Souley.

Enfin, il est important de noter que, la création de ce centre fait suite à l’appel lancé en 2016, par le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses de l’époque Mohamed Bazoum aujourd’hui président de la République, Chef de l’Etat.

Kaka Touda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.