Lutte contre les groupes armés terroristes au Niger : plusieurs individus arrêtés et des matériels saisis

Les Forces Armées Nigériennes (FAN) ont annoncé, ce 11 janvier 2023, avoir interpellé plusieurs individus et saisi d’importants matériels, dans le cadre des opérations de lutte contre les groupes armés terroristes et de sécurisation des populations.

Ces résultats ont été enregistrés à l’issue des actions hebdomadaires, menées au niveau de différents théâtres d’opérations des FAN. Le bulletin récapitulatif de ces opérations fait état de plus d’une dizaine d’individus appréhendés et arrêtés. Divers matériels, dont des armes, des motos et des véhicules ont été saisis.

« A l’Ouest, dans la zone d’opération ALMAHAOU, les reconnaissances effectuées en début de semaine ont permis d’appréhender plus d’une dizaine d’individus en lien avec les groupes armés terroristes », a indiqué le bulletin hebdomadaire des opérations des FAN. « Par ailleurs, ajoute-t-il, un accrochage entre une unité de l’opération et des terroristes à l’Ouest de Banibangou a permis de récupérer deux (02) motos, deux (02) armes de type AK47 et d’interpeller trois (03) individus ». Selon la même source, deux (02) autres individus en possession d’effets militaires ont été arrêtés dans la même zone et mis à la disposition des services compétents pour investigation.

Au Nord du pays, dans la zone de Défense N°8, les opérations des FAN « ont permis la saisie de quatre (04) véhicules sans immatriculation, quatre (04) motos et un (01) fusil de précision avec ses accessoires ainsi que l’interpellation d’un individu pour détention illégale d’arme et de munitions », renseigne la même source.

Malgré une relative accalmie par endroits dont elles font cas, les FAN notent quelques actions des groupes armés terroristes dans certaines zones. En effet, selon la note, en début de semaine, un engin explosif improvisé a été déclenché au passage d’un convoi militaire dans la zone d’opération NIYA. Cet incident a fait « quatre (04) blessés légers et des dégâts mineurs sur les véhicules ».

De même, dans la zone d’opération FARAOUTA BOUCHIA, au centre du pays, plusieurs incursions de bandits armés ont été enregistrées dans divers villages, signale le bulletin d’opérations des Forces Armées Nigériennes. « Dans certains cas, des personnes enlevées et/ou assassinées », déplore-t-il. La même source d’indiquer que « les interventions des éléments de ladite opération ont permis de récupérer certains animaux volés et de mettre en échec des actes de banditisme programmés dans certaines localités en contraignant les bandits à la fuite ».

A noter qu’à l’Est du pays, la semaine a été marquée par une « accalmie générale », selon la note émanant de la direction de l’information, des relations publiques et des sports de l’état-major des armées. Toutefois, rassure-t-elle, « les opérations de lutte contre le terrorisme se poursuivent pour une stabilité pérenne de la région du LAC TCHAD »

Ahmadou Atafa
Aïr Info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *