Lutte contre les groupes criminels : le Niger se prépare à une montée en puissance

Dans le cadre de la lutte contre les groupes armés criminels, le Niger se prépare clairement à une montée en puissance. En effet, le pays déploiera au cours de cette année ses équipements militaires aériens commandés en 2021. L’annonce a été faite, ce vendredi 13 janvier, par le Président de la République, Mohamed Bazoum.

Rendant un hommage appuyé aux Forces de Défense et de Sécurité (FDS) pour la qualité de leur travail, le Président de la République a indiqué qu’elles sont « en train d’adapter leur action aux nouvelles méthodes d’agissement de ces groupes criminels ». Les groupes qui évoluent dans plusieurs parties du pays, notamment dans les zones frontalières des régions de Tillabéry, Diffa et Maradi. Pour renforcer cette action des FDS, le Niger a commandé en 2021 des équipements militaires aériens. Et selon le Chef de l’Etat, ces matériels seront mis en œuvre courant l’année qui vient de débuter.

« L’année 2023 sera l’année du déploiement de nos équipements aériens commandés en 2021 », a déclaré vendredi le Chef de l’Etat, à l’occasion d’une cérémonie de présentation des vœux du nouvel an aux institutions de la République. « Je fais le pari que leur contribution sera décisive dans l’évolution du rapport de force », ajoute-t-il.

Mohamed Bazoum d’annoncer, par ailleurs, qu’une « opération vigoureuse et bien structurée » est en train d’être montée dans la région d’Agadez « pour lutter contre toutes les formes de banditisme qui empoisonnent la vie des populations sur les axes routiers et dans le sillage des sites d’orpaillage ».

Face aux actions diverses des groupes armés criminels, le Niger se prépare visiblement à une réponse adéquate contre ces forces du mal, à en croire les annonces du Chef Suprême des Armées. Les FDS, abattant déjà un travail remarquable dans ce sens, sont en train de progresser dans leur action. En témoignent les résultats engrangés ces dernières années, aussi bien dans la lutte contre les groupes armés terroristes que le banditisme et le trafic de drogue. La mise en œuvre de nouveaux équipements aériens confortera, sans doute, l’action de ces forces dans l’accomplissement de leur mission de sécurisation de personnes et de leurs biens.

Ahmadou Atafa
Aïr Info

A propos de Ahmadou Atafa 463 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*