Agadez : l’ONG H.E.D Tamat s’active dans la promotion du vivre ensemble et les échanges intergénérationnels

Début ce jour 3 juin 2023 dans la grande salle de réunion de la MJC Laya d’Agadez de la 11 ème Assemblée Générale Ordinaire de l’ONG Homme Environnement Développement (H.E.D Tamat).

Cette cérémonie est rehaussée par la présence de M. Maman Ibrahim Mahaman, ministre de l’Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, de M. Mohamed Anacko, président du Conseil Régional d’Agadez – CRAZ de M. Adam Attahir, secrétaire général de la région d’Agadez, de M. Abdourahamane Tourawa, maire élu de la commune d’Agadez et plusieurs autres invités de marque.
Plusieurs allocations ont été prononcées et lesquelles ont mis en exergue l’immense et bénéfique travail humanitaire qu’accomplit partout, et ce de jour et de nuit, l’ONG H.E.D Tamat. Une ONG qui était même présente il y a un temps dans des pays limitrophes comme le Mali.
ONG de droit nigérien, H.E.D Tamat a été créée le 13 septembre 1996. Et depuis ce temps, elle appuie les couches vulnérables dans divers secteurs. Pour Mariama Bahani, présidente du groupement féminin » Tedhilt », partenaire de H.E.D Tamat,  » il est indéniable que Tamat se déploie partout où besoin se fait sentir, l’ONG fait tout son possible pour y être. Elle redessine le sourire sur le visage de ceux qui l’avaient perdu sans distinction et ce mérite revient à Elhadj Mano Aghali, Président du Conseil d’Administration, membre fondateur de l’ONG H.E.D Tamat et toute son équipe ».
En effet, pour Elhadj Mano Aghali, l’ONG H.E.D Tamat a été pensée et mise en place par un groupe de jeunes étudiants qui ont voulu apporter leur contribution à la Paix dans leur pays en optant pour une autre démarche autre que celle de la guerre. Lors des Accords de Paix, certains ont opté pour le développement dans la quiétude parce que c’est la seule voie qui est salutaire. « Je vous le dis ! Rien ne vaut la Paix. Seules les semences de cette dernière peuvent germer et nous promettre un avenir radieux. La violence ne résoud rien….Je prends à témoin Mohamed Anacko, après les accords de Paix, il y a eu les intégrations, j’ai refusé un poste de Commandant pour créer avec des amis H.E.D Tamat. Au début, l’ONG n’avait même pas un vélo ». Et Tamat touche à ce jour 7 régions du Niger, 25 départements, 68 communes et 7 arrondissements communaux.
L’ONG H.E.D Tamat exécute actuellement des projets pour prévenir les conflits intercommunautaires et le développement de l’extrémisme violent en renforçant les structures de gestion des conflits existantes et en en installant de nouvelles, adaptées à la dynamique particulière de la zone du projet.
Au cours de ces assises auront lieu des exposés et des échanges inter générationnels sur les notions de vivre ensemble et les valeurs traditionnelles d’hospitalité et de solidarité.
Nous y reviendrons !

DIM

A propos de DIM 869 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*