Tchibarakatene : « ils ont osé nous attaquer c’est vrai, mais ils l’ont amèrement regretté »

Plusieurs véhicules avec à leur bord des hommes armés non nigériens, d’après certaines sources, ont lancé dans la journée du 9 juin 2023 une attaque surprise sur le site aurifère de Tchibarakatene, situé non loin de la frontière algérienne. 

Espérant créer la panique par des tirs aux armes lourdes (12/7 et 14/5), les assaillants ont eu la désagréable surprise d’avoir en réplique un impressionnant déluge de feu émanant des forces de défense et de sécurité du Niger.

Contactée par Aïr Info, une source sécuritaire basée à Tchibarakatene et témoin de l’attaque a confirmé qu’ils « ont osé nous attaquer c’est vrai, mais ils l’ont amèrement regretté ». Et notre source de poursuivre « ils ont laissé des corps sans vie des leurs qui jonchent les lieux. Et des carcasses de leurs véhicules sont là pour le témoigner ».

Un bilan annoncé par l’état-major des armées, le 10 juin, fait état d’un (1) véhicule de l’armée endommagé ; trois (3) corps d’assaillants laissés sur place ; quatre (4) de leurs véhicules de marque Toyota récupérés, dont un calciné ; une (1) mitrailleuse de 12,7mm ainsi que plusieurs roquettes et des minutions diverses récupérées.

À l’heure actuelle, le calme est revenu à Tchibarakatene où les gens vaquent tranquillement à leurs occupations.

Ibrahim Manzo Diallo 

Aïr-Info 

A propos de Ahmadou Atafa 399 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*