Agadez – Timia : les scolaires investis dans les actions du développement communal

Dans la commune de Timia, des scolaires réunis au sein de l’Association des Jeunes Scolaires de Tassalwat (AJST) ont organisé une série d’activités en vue de contribuer au développement de la commune. Ces activités se sont déroulées du 03 au 08 août 2023 et ont essentiellement porté sur les actions de plantation d’arbres, de salubrité publique ainsi que de sensibilisations sur divers thèmes. 

Conscients que le changement et le développement souhaités ne viendront que par l’implication de tous, les scolaires et étudiants de Tassalwat (commune de Timia), en collaboration avec ceux de la ville de Timia (chef-lieu de la commune), se sont pleinement investis pour jouer leur partition. En effet, ces derniers ont mis à profit cette période de grandes vacances pour mener des activités allant dans le sens du développement de leur commune par eux-mêmes.

Plantation d’arbres à l’école de Tassalwat

Après les activités de plantation d’arbres le 03 août, date correspondant à la fête de l’arbre au Niger, et de salubrité le 06, dans les villes de Tassalwat et Timia, notamment dans les lieux publics, dont les écoles, les centres de santé et les mosquées, l’AJST a animé les 07 et 08 août une série de sensibilisations à l’endroit du grand public. Ces sensibilisations ont principalement porté sur les thèmes aussi inquiétants que l’abandon de l’école, le mariage précoce et la consommation des stupéfiants. L’objectif étant d’amener les populations, surtout les jeunes, à prendre conscience des dangers autour de ces phénomènes, et ainsi les inciter à les combattre radicalement.

Salubrité au centre de santé de Tassalwat

Encourager la scolarisation des jeunes 

Dans ce sens, des sketchs et théâtres de sensibilisations ont été animés pour notamment dissuader les élèves de moins de 18 ans qui abandonnent les études au profit de certaines activités, dont celles liées à l’exploitation aurifère. En effet, depuis l’apparition de l’or dans le nord du Niger, plusieurs jeunes ont délaissé l’école pour se retrouver dans les mines d’or. Ce que, entre autres, voudrait contrecarrer les scolaires de Tassalwat.

Le mariage précoce des jeunes filles est aussi un phénomène qui a cours et auquel s’est intéressée l’AJST. A cet égard, des actions de sensibilisation ont été menées à l’endroit des parents et des adolescents en vue de réduire la pratique de mariage précoce qui, en dehors des conséquences sanitaires qu’elle pourrait engendrer, joue aussi sur l’épanouissement socioprofessionnel et économique des jeunes filles. De ce fait, le maintien de la jeune fille à l’école est préconisé.

Théâtre de sensibilisation

Afin d’encourager la scolarisation en milieu rural, l’Association des Jeunes Scolaires de Tassalwat a procédé à la récompense des meilleurs élèves de l’école primaire de Tassalwat. Ainsi, du CI au CM2, les trois premiers élèves de chaque classe ont reçu chacun un cadeau d’encouragement. Ce, au cours d’une cérémonie grand public.

Remise des cadeaux aux meilleurs élèves

Mettre un barrage à la consommation des stupéfiants 

Au cours des activités de sensibilisations, l’accent a également été mis sur les méfaits de la consommation des stupéfiants à laquelle s’adonnent de plus en plus les jeunes. Pour les scolaires, la délinquance juvénile aggravée par la consommation des stupéfiants constitue un danger imminent pour la société. Ainsi, pour prévenir ce danger, il s’avère nécessaire, pour eux, d’agir à temps contre ce phénomène. D’où l’importance des sensibilisations en ce sens.

Pour couronner cette série d’activités accomplies dans la joie, un match de football a été organisé, lequel a opposé les scolaires et les villageois de la commune. Le match ayant réuni un nombre important de spectateurs s’est terminé avec un score de 4 – 2 en faveur des scolaires.

L’équipe des scolaires ayant remporté la coupe

Des appels… 

Il faut noter que toutes ces activités menées par l’AJST, en collaboration avec le conseil communal des jeunes et l’Association des scolaires de Timia résidant à Agadez (ASTRAZ), ont vu la participation massive des populations qui adhèrent aux idées des scolaires.

Le président de l’AJST, M. Yacouba Djibril Abo, a, à son nom propre et aux noms de ses camarades, exprimé la satisfaction de tous les scolaires et étudiants quant à la réussite de ces activités. L’occasion pour lui de réitérer ses remerciements à l’endroit de la population, mais aussi de l’ONG HED TAMAT qui les a appuyés pour la réalisation de leurs objectifs.

« Nous remercions sincèrement l’ONG HED TAMAT pour l’intérêt qu’elle a porté à nos activités en acceptant de nous accompagner pour les concrétiser », a affirmé Yacouba Djibril Abo. « Toutes les activités se sont bien déroulées et la population a adhéré. Quitte maintenant à cette dernière d’en tirer bénéfice en respectant les messages transmis à travers nos différentes activités », souligne-t-il.

Le président de l’Association des jeunes scolaires de Tassalwat appelle par ailleurs à « l’ouverture des partenaires dans l’accompagnement de ce genre d’initiatives », car, dit-il, « elles vont dans l’intérêt de tous ». Yacouba Djibril Abo appelle également à l’implication de tous en vue d’atteindre les meilleurs résultats des actions menées par l’AJST. Pour ce faire, il demande aux parents de surtout veiller à la scolarisation de leurs enfants, gage de tout développement.

Les scolaires et étudiants de Tassalwat et Timia entendent pérenniser leurs actions en faveur du développement de leur commune et pour le bien-être de tous.

Ces initiatives purement scolaires doivent servir d’exemple à tous les Nigériens pour que chacun dans sa sphère de compétence puisse contribuer à la construction et au développement de la Nation, surtout dans ce contexte sociopolitique agité.

 

Ahmadou Atafa 

A propos de Ahmadou Atafa 399 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*