Niger : M62 lance une série de concerts dits « de la résistance, de la dignité et de la victoire du peuple »  

Dans un point de presse coanimé samedi avec l’artiste guinéen Élie Kamano et quelques artistes nationaux, le mouvement de la société civile M62 a annoncé le lancement, ce dimanche 10 septembre 2023, d’une série de concerts musicaux. Ces concerts dits « concerts de la résistance et de la dignité du peuple » entrent dans le cadre des activités que mènent les forces vives du pays, dont M62, pour fustiger les sanctions de la CEDEAO prises à l’encontre du Niger à la suite du coup d’État du 26 juillet, mais aussi pour exiger le départ des forces françaises du territoire nigérien. 

Le lancement de ces activités artistiques aura lieu ce dimanche à partir de 15 heures à la « place de la résistance » (ancien rond-point escadrille) de Niamey avec un grand concert qui regroupera plusieurs artistes locaux en compagnie du guinéen Élie Kamano. Ces activités seront, par la suite, poursuivies à l’intérieur du pays jusqu’au 17 septembre où un concert de clôture sera donné au stade général Seyni Kountché de Niamey. Ce concert de clôture, et d’au-revoir (pour l’artiste guinéen), se veut également un « concert d’affirmation de la victoire du peuple », selon le coordonnateur national du M62 qui explique que « parce qu’en ce moment-là, il n’y aurait plus des forces françaises sur notre territoire ».

Prenant la parole, Élie Kamano a tenu à transmettre le soutien du peuple guinéen en particulier, et du peuple africain en général, aux nigériens dans le contexte difficile qu’ils traversent. Il a également tenu à encourager les Nigériens « dans le combat de libération du pays qu’ils mènent » avant de promettre donner le meilleur de lui-même pour la réussite de l’événement qui s’annonce.

« Je suis au Niger pour vous dire que je suis aussi Nigérien. Je suis là pour donner un grand spectacle. Je donnerai le meilleur de moi-même. Je donnerai les messages qui n’ont été entendus nulle part, parce que c’est mon nouvel album qui n’est pas encore sur le marché », a-t-il déclaré face à la presse. « Je donnerai ici le concert que je n’ai donné nulle part au monde parce que c’est un événement spécifique pour un peuple spécial et pour une conjoncture spéciale », a poursuivi l’artiste qui conclue, avec assurance, que « l’Afrique va se libérer à partir de Niger ».

Plusieurs autres artistes nationaux ont pris la parole au cours du point de presse pour exprimer leur total soutien à l’événement et réitérer leur implication dans la « defense de la patrie ». Ils ont réaffirmé leur engagement dans « cette lutte » qu’ils poursuivront à leur manière aux côtés d’Élie Kamano.

Le coordonnateur national du M62, structure à l’origine de l’initiative, a promis de « prendre toutes les dispositions nécessaires pour que cet événement soit une réussite ».

A propos de Ahmadou Atafa 399 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*