Niger : le port d’arme interdit aux civils jusqu’à nouvel ordre

Le ministre de l’intérieur, de la sécurité publique et de l’administration du territoire a suspendu jusqu’à nouvel ordre les autorisations d’introduction, de détention et de port d’arme aux civils. L’annonce a été faite à travers un communiqué en date du 12 septembre et la mesure est déjà entrée en vigueur.

« Face au contexte sécuritaire dans lequel se trouve notre pays (…), il est porté à la connaissance du public que les autorisations d’introduction, de détention et de port d’arme de tout calibre délivrées par mon département ministériel sont suspendues jusqu’à nouvel ordre », a fait savoir le ministre de l’intérieur dans son communiqué.

En outre, le ministre rappelle que la vente et l’achat des tenues militaires et de tout autre effet ou objet de sécurité dont l’usage est réservé aux forces de défense et de sécurité sont formellement interdits.

Selon le communiqué, « les services compétents sont instruits pour appréhender tout individu qui contreviendrait aux présentes mesures afin qu’il réponde de ses actes conformément aux lois et règlements en la matière »

A propos de Ahmadou Atafa 471 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*