Opinion : Alerte ! Épuration ethnique à Kidal

Après l’échec de la barbarie Wagner sur les populations civiles, une méthode sournoise et encore plus cynique vient de faire son apparition à Kidal. Il s’agit de l’utilisation des drones baykar turcs qui tuent sans discernement. Invisibles car, trop loin de la terre, ils lancent des engins de mort sans grande précision sur des agglomérations. Ce jour mardi 7 Novembre 2023, ces engins de guerre invisibles ont largué entre 8 heures et 11 heures du matin, quatre bombes sur des cibles civiles dans la ville de Kidal dont la résidence du maire adjoint de la commune. En attendant le bilan, on sait à l’heure actuelle que plus de 15 morts dont des enfants ont été dénombrés. A l’heure où la communauté internationale est préoccupée par les frappes de la vengeance israélienne sur la Palestine, le peuple azawadien est surpris et déçu par l’attitude du père Erdogan, héritier de l’empire Ottomane. Comment ce grand homme tant respecté en Afrique et dans le reste du monde se laisse-t-il entrainer dans un génocide injustifié sur un peuple que ne demande qu’à vivre dans la paix et le justice sociale. Nous comprenons aujourd’hui l’empressement de la junte malienne de voir quitter le territoire azawadien tous les casques bleus et toute présence étrangère. Cette situation lui permettra de faire le ménage et l’épuration ethnique à l’abri des regards indiscrets. C’est proprement avilissant pour les puissances qui soutiennent cette manœuvre opprobre. Nous lançons un appel pressant à la communauté internationale pour mettre fin à ce projet funeste d’une junte sans repère et sans vision politique et sociale.

Issouf Ag MAHA, Homme politique et écrivain nigérien

A propos de DIM 876 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

1 Comment

1 Trackback / Pingback

  1. L’armée malienne reprend Kidal au prix de maints sacrifices – Aïr Info

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*