Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne – L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science 2023 : 30 brillantes scientifiques africaines récompensées

Paris, 8 novembre 2023. La Fondation L’Oréal et l’UNESCO sont fiers de révéler les noms des 30 gagnantes du 14e Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne L’Oréal – UNESCO Pour les Femmes et la Science. 

Chaque année, le Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science récompense et soutient les femmes scientifiques africaines pour la qualité de leur recherche scientifique. Pour cette 14ème édition, 25 doctorantes et 5 chercheuses post-doctorantes seront récompensées lors de la cérémonie annuelle qui se tiendra le 9 novembre à Kasane, au Botswana. A cette occasion, son Excellence Monsieur Mokgweetsi Masisi, Président du Botswana, honorera la cérémonie de sa présence.

Les femmes scientifiques : une chance pour le continent africain et le monde entier

Les femmes scientifiques talentueuses n’ont jamais eu autant besoin d’être soutenues, et pourtant les efforts au niveau mondial en matière de recherche n’évoluent pas assez rapidement. Les scientifiques africains ne représentent que 2,5 % des chercheurs dans le monde. Et tandis que les crises sociales, politiques, économiques et environnementales s’aggravent chaque jour, il est désormais crucial d’exploiter tous les talents scientifiques pour assurer un avenir plus juste et plus durable au continent.

Cette année, la Fondation L’Oréal et l’UNESCO ont souhaité renforcer leur engagement en faveur de l’égalité des genres dans les sciences, et récompenser 30 jeunes et talentueuses chercheuses, soit 10 prix de plus que les années précédentes. Elles ont été sélectionnées parmi 632 candidatures pour la qualité et la portée de leurs travaux scientifiques par un jury de 10 membres présidé par le Professeur Aggrey Ambali, Directeur de la Coopération Technique et du Financement des Programmes à l’Agence de Développement de l’Union Africaine, AUDA-NEPAD. Ces femmes font toutes la fierté de leurs 17 pays d’origine, dont Cabo Verde et le Lesotho, représentés pour la première fois.

Porteuses d’espoir et de solutions innovantes pour le continent africain, les 30 scientifiques du Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science 2023 se sont engagées dans de multiples domaines de recherche. Grâce à des approches inédites, elles relèvent des défis majeurs dans le but d’améliorer la qualité de vie en Afrique et dans le monde.

Fanta Yadang Sabine Adeline, l’une des Jeunes Talents 2023, en est convaincue : « L’avenir de l’Afrique est entre les mains de ses scientifiques ».

Et elle n’est pas la seule. Les trente Jeunes Talents de 2023 – biochimistes, épidémiologistes, écologistes, experts en intelligence artificielle et spécialistes de la santé publique – sont toutes déterminées à trouver des solutions durables aux divers défis de l’Afrique.

Donner l’exemple aux nouvelles générations est à cet égard fondamental. Le 8 novembre, les jeunes talents rencontreront la première dame du Botswana, S.Exc. Mme Neo Jane Masisi, et plus de 150 lycéens pour une conversation intergénérationnelle et un échange de connaissances qui ouvriront la voie à un avenir plus prometteur dans le domaine des sciences.

Le programme L’Oréal-UNESCO Jeunes Talents Afrique subsaharienne

Créés en 2000, les programmes nationaux et régionaux accordent chaque année plus de 250 bourses réparties dans plus de 110 pays. Leur objectif est de permettre aux femmes scientifiques de poursuivre leur carrière et, plus généralement, de promouvoir et de souligner l’importance cruciale des femmes dans la science.

« L’UNESCO est profondément engagée à soutenir l’égalité des genres dans les sciences au bénéfice de la société et à défendre l’excellence scientifique dans le monde entier. Au cours des 25 années de notre partenariat avec la Fondation L’Oréal, nous avons sélectionné et récompensé plus de 4 100 femmes scientifiques, à différents stades de leurs carrières, pour leur contribution exceptionnelle au progrès scientifique. Les Jeunes Talents L’Oréal-UNESCO sont l’avenir même de la science. Nous nous réjouissons d’ores et déjà de travailler avec elles et avec nos partenaires pour continuer à renforcer le rôle essentiel des femmes dans les sciences, pour un avenir durable et inclusif pour tous » a déclaré Lidia Brito, Sous-Directrice générale pour les Sciences exactes et naturelles à l’UNESCO.

Le programme L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science Jeunes Talents Afrique subsaharienne permet à ses lauréates de bénéficier d’un soutien financier pour mener à bien leurs projets de recherche – via des bourses de recherche de 10 000 € pour les doctorantes et de 15 000 € pour les chercheuses post-doctorantes. Les Jeunes Talents de l’édition 2023 rejoindront la communauté des plus de 200 chercheuses africaines qui ont été soutenues et honorées depuis la création de ce programme régional en 2010.

« Permettre à de tels talents d’émerger dans le débat public et d’être reconnus à la hauteur de leur travail demande une mobilisation urgente et plurielle. La responsabilité incombe à tous : institutions, entreprises, société civile, citoyennes et citoyens. Ni l’Afrique, ni le monde, ne surmonteront avec succès les crises environnementales, sociétales, sanitaires et géopolitiques de notre temps en se privant de la moitié de l’humanité.» a dit Alexandra Palt, Directrice Générale de la Fondation L’Oréal.

A propos de Ahmadou Atafa 399 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*