Mali/Kidal : lettre ouverte au secrétaire général de l’ONU

LETTRE OUVERTE

A

MONSIEUR ANTONIO GUTERRESS, ECRETAIRE GENERAL DES NATIONS UNIES

 

Monsieur Le secrétaire général,

Je viens humblement attirer votre attention sur la situation dramatique que traverse la population civile de la région de Kidal au nord du Mali.

Je me permets de m’adresser directement à vous car votre auguste organisation n’est plus présente dans cette partie du globe depuis le départ des casques bleus du nord du Mali.

Monsieur le Secrétaire Général,

Au moment où l’opinion mondiale est tenue en haleine par les médias et autres réseaux sociaux sur des conflits plus spectaculaires comme ceux de l’Ukraine et du Proche orient, un drame inédit se produit au Sahel, précisément dans la région de Kidal au Mali dans une absence remarquable de la communauté internationale.

Le 12 Novembre 2023, le premier ministre de la junte au pouvoir à Bamako faisait un communiqué triomphal à travers lequel il se glorifiait de la puissance de feu, des moyens technologiques et des performances des mercenaires Wagner mobilisés par son gouvernement pour écraser Kidal.

Voilà un gouvernement qui se vante des moyens mis en œuvre pour anéantir illico une partie de son peuple sous couvert de la lutte contre le terrorisme, et que cela n’émeuve outre mesure les défenseurs du Droit de l’Homme et de la dignité humaine.

Voilà un rêve caressé par les gouvernements qui se sont succédé dans ce pays depuis l’aube des indépendances et dont la réalisation devient finalement plausible à la faveur du contexte actuel d’insécurité tous azimuts que vit le Sahel.

Depuis le mardi 8 novembre 2023, le largage à l’aveuglette de bombes par drone baykar sur les habitations, les marchés, les écoles et les lieux de culte est devenu le lot quotidien des populations. Même les personnes qui fuient les combats pour chercher refuge ailleurs ne sont pas épargnées.

Pourquoi l’organisation des Nations unies, Amnesty international et les associations de défense de Droits de l’Homme, traditionnellement toujours enclines à dénoncer et combattre les abus et les dérives des pouvoirs dictatoriaux, observent-elles une telle inertie?

Les populations civiles de Kidal prises en étau entre les combattants du CSP et un Etat malien décidé de les expulser par la force de leurs terres ancestrales hésitent entre deux qualificatifs quant à l’attitude de la communauté internationale. Complicité tacite ou indifférence notoire?

L’Appel de détresse lancé il y a quelques jours par les notables de la région de kidal n’a malheureusement pas eu d’échos dans le monde. Pourquoi une telle insensibilité ?

Monsieur le Secrétaire général,

Par la présente lettre ouverte, nous vous demandons très respectueusement d’intercéder auprès des puissances militaires qui fournissent des moyens de guerre au pouvoir illégitime de Bamako, moyens mis entre les mains des sanguinaires, des criminels et des repris de justice de la société Wagner, qualifiés et formés pour semer la terreur et la désolation au sein des populations innocentes et sans défense.

A ce sujet, nous pensons particulièrement à la Russie, la Turquie et la Chine qui doivent savoir que les armes et les moyens technologiques fournis à la junte malienne dont les mains sont maculées de sang servent un agenda d’épuration ethnique.

Nous tenons également à vous faire part de notre indignation quant à l’attitude des pays garants des Accords d’Alger, seule alternative de sortie de crise, principalement l’Algérie et la France qui sont aux abonnés absents depuis la reprise des hostilités.

Cette attitude est d’autant plus déboussolant que ces acteurs essentiels dans le règlement de ce conflit se confinent dans l’inaction et dans un silence assourdissant qui s’apparentent au désengagement.

Nous vous demandons enfin d’agir auprès de l’état malien pour préserver la vie des personnes innocentes dont le seul crime est d’habiter une terre devenue le théâtre du conflit.

Veuillez agréer Monsieur le Secrétaire général, l’expression de mes salutations distinguées.

Issouf Ag MAHA, Ecrivain écrivain Nigérien-Chevalier dans l’ordre de mérite

A propos de DIM 875 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Lettre ouverte au Directeur général du CICR – Aïr Info
  2. Открытое письмо генеральному директору МККК – Aïr Info - Nachedeu

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*