Niger : une manifestation de soutien au président déchu interdite à Niamey 

Par un arrêté pris ce 23 novembre, les autorités de la ville de Niamey ont interdit la manifestation que projette le Forum pour une Citoyenneté Responsable (FCR) à Niamey le 25 novembre prochain pour la défense de la démocratie et de l’état de droit.

La marche suivie de meeting, prévue à la place de la concertation, vise également à exiger la libération du président Bazoum Mohamed, séquestré à la résidence présidentielle par les militaires qui l’ont renversé. Selon l’arrêté, la décision du président du conseil de ville de Niamey est motivée par des raisons sécuritaires, risques d’infiltration et risques de troubles à l’ordre public.

Depuis le coup d’État du 26 juillet dernier, aucune manifestation du genre n’a été autorisée par les autorités en place. Le 13 août dernier, une marche de soutien au président déchu, Mohamed Bazoum, a été interrompue à Niamey par les éléments des forces de défense et de sécurité qui ont procédé à des arrestations systématiques des manifestants.

A propos de Ahmadou Atafa 486 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

1 Trackback / Pingback

  1. Niger : le FCR réagit à la décision d’interdiction de sa manifestation à Niamey – Aïr Info

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*