Niger : l’ex ministre, Ibrahim Yacouba déposé à la prison civile de Niamey 

Le ministre de l’énergie du régime de Mohamed Bazoum, Ibrahim Yacouba, a été arrêté et déposé vendredi à la prison civile de Niamey. 

Aussitôt atterri à l’aéroport de Niamey, Ibrahim Yacouba a été accueilli, jeudi 4 janvier 2024, par la gendarmerie qui l’a gardé dans sa brigade de recherche avant d’être déposé vendredi à la prison civile de Niamey.

Il était recherché depuis les événements du 26 juillet qui ont consacré l’arrivée au pouvoir du conseil national pour la sauvegarde de la patrie. En effet, après le coup d’État ayant renversé le régime de Mohamed Bazoum, les autorités militaires qui ont pris le pouvoir ont établi et publié une liste des personnalités du régime déchu visées par un mandat d’arrêt pour « trahison et complot ayant pour but de porter atteinte à la sureté et à l’autorité de l’Etat ». Le nom du président du parti MPN KIICHIN KASA, Ibrahim Yacouba, qui était depuis lors en exil, figurait bien dans cette liste. Après un peu plus de 5 mois, il a décidé de mettre fin à son exil. Ce qui vient donc compromettre sa liberté.

Il est à noter que plusieurs autres dignitaires du régime déchu ont été placés sous mandat de dépôt dans diverses prisons du pays et d’autres sont recherchés pour le même motif de « trahison et complot ayant pour but de porter atteinte à la sureté et à l’autorité de l’Etat ».

A propos de Ahmadou Atafa 340 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*