Lutte contre la corruption et le détournement au Niger : plus de 15 milliards de Francs CFA recouvrés par la CoLDEFF

Le président de la Commission de Lutte contre la Délinquance Économique, Financière et Fiscale (CoLDEFF) a annoncé un pas décisif dans les efforts visant à recouvrer les avoirs illégalement acquis au Niger. Selon lui, un montant de 15.744.252.011 F CFA a été recouvré à ce jour, avec 12.038.839.799 F CFA déjà encaissés et des engagements supplémentaires de 3.705.412.212 F CFA. 

Ce bilan de trois mois d’activités de la CoLDEFF a été révélé vendredi 16 février à l’issue d’une rencontre des membres de la commission avec le Chef de l’État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani. Lors de cette rencontre, le Colonel Abdoul Wahid Djibo, à la tête de la CoLDEFF, a réaffirmé l’engagement de la Commission à lutter efficacement contre la corruption et le détournement des deniers publics.

« Nous avons pris l’engagement, devant le chef de l’État, que nous allons tout faire. Un engagement total. Et, nul ne sera épargné. Tout celui qui a touché à 1 franc du Niger va le rembourser In sha Allah », a-t-il déclaré à sa sortie d’audience.

Abdoul Wahid Djibo a toutefois souligné les défis auxquels est confrontée la commission qu’il dirige, notamment des restrictions sur certains dossiers saillants. « La plupart sont devant les tribunaux et notre ordonnance ne nous permet pas d’avoir ces dossiers », a-t-il révélé tout en annonçant avoir entamé des démarches visant à « prendre toutes les mesures légales pour pouvoir récupérer ces dossiers et les traiter ».

« Le peuple sera satisfait de nous »

Le président de la CoLDEFF de signaler aussi des entraves posées par la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA), institution désormais remplacée par celle qu’il dirige. Selon lui, la HALCIA a « écrasé toutes les bases de données » et les dossiers qu’elle a « légués » à la CoLDEFF « ne portent que sur des dénonciations ». De ce fait, « il faut reprendre encore les investigations pour monter les dossiers, aller faire la contradiction avant de passer au recouvrement », indique le président de la CoLDEFF.

Par ailleurs, le Colonel Abdoul Wahid Djibo a davantage rassuré l’opinion nationale quant à la détermination et la fermeté de la CoLDEFF dans sa mission. « Pour ceux qui pensent que la CoLDEFF est en train de dormir, c’est que la CoLDEFF, c’est la force tranquille. On est en train de travailler tout doucement, sans faire du bruit. Et In sha Allah, le peuple sera satisfait de nous », a-t-il conclu.

A propos de Ahmadou Atafa 489 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

1 Trackback / Pingback

  1. Niger : La CoLDEFF annonce le recouvrement de 25.4 milliards de francs CFA dans la lutte contre la délinquance économique – Aïr Info

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*