L’Algérie réagit à l’interpellation du Niger sur les opérations d’expulsion des migrants

Suite à l’interpellation de son ambassadeur à Niamey, l’Algérie a convoqué à son tour l’Ambassadeur du Niger à Alger pour exprimer son mécontentement concernant les déclarations nigériennes sur les opérations de rapatriement des migrants. Elle a souligné l’importance d’un cadre bilatéral existant pour traiter cette problématique.

SEM. Aminou Malam Manzo a été convoqué vendredi 6 avril au Ministère algérien des Affaires étrangères où il a été reçu par la Directrice Générale Afrique. Lors de cette rencontre, Mme Selma Malika Haddadi a exprimé le mécontentement de son pays quant aux déclarations des autorités nigériennes, les qualifiant de « jugements sans fondements ».

Dans un communiqué officiel, l’Algérie dit avoir rappelé à l’Ambassadeur du Niger l’existence d’un cadre bilatéral dédié à la problématique migratoire entre les deux pays. Elle a souligné l’importance de maintenir ce cadre comme principal lieu de discussion et de traitement des questions liées à la migration.

Par ailleurs, l’Algérie a réaffirmé son engagement envers le « bon voisinage » et sa volonté de poursuivre la coordination avec le Niger sur cette problématique et d’autres sujets d’intérêt commun. Ce, « dans le respect mutuel et sur la base des valeurs de coopération, de confiance et de solidarité ».

Pour rappel, les autorités nigériennes avaient convoqué le 03 avril l’Ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire, SEM Bekhedda Mehdi, au Ministère des Affaires Étrangères. Lors de cette rencontre, les autorités ont contesté les opérations de rapatriement et de refoulement des migrants subsahariens par l’Algérie vers le Niger affirmant qu’elles étaient réalisées sans respect des règles, et qu’elles mettaient en danger l’intégrité physique et la sécurité des biens des ressortissants nigériens en Algérie. Au lendemain de cette rencontre, ce fut le tour de la Chargée d’affaires a.i de l’OIM, Mme Nicoletta Giordano, de répondre à la convocation du ministère des affaires étrangères sur la même question.

A propos de Ahmadou Atafa 486 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*