Mali : la Maison de la Presse conteste les restrictions sur la couverture des activités politiques

La Maison de la Presse du Mali a exprimé son profond désaccord face à un communiqué de la Haute Autorité de la Communication (HAC) interdisant aux médias la couverture des activités politiques après leur suspension par les autorités.

Réunissant les organisations faîtières ce jeudi 11 avril 2024, la Maison de la Presse a vigoureusement rejeté cette directive de la HAC, la qualifiant de dépourvue de fondement juridique. Dans son communiqué, elle a appelé tous les médias maliens à ne pas se plier à ces injonctions de la HAC.

La Maison de la Presse exhorte plutôt les médias à maintenir leur engagement en faveur du droit fondamental du citoyen à l’information. Elle appelle à l’unité et à la mobilisation de toute la presse malienne pour défendre cette liberté d’expression.

Face à cette tentative de la HAC, « la Maison de la Presse se réserve le droit de mener toute action pour le respect de la liberté de la Presse au Mali ».

Lire aussi : L’ONU appelle à l’abrogation immédiate du décret suspendant les activités politiques au Mali

A propos de Ahmadou Atafa 486 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*