Niger : le Ministère des Mines lance un Comité pour réviser le régime fiscal minier 

Le Ministère des Mines du Niger a annoncé la création d’un Comité ad-hoc chargé de réviser les dispositions fiscales de la loi minière en vigueur. Cette décision, prise le 5 avril 2024, vise à améliorer le cadre fiscal régissant le secteur minier dans le pays.

Présidé par Monsieur Oumarou MASSALABI, ce Comité comprend six (6) autres membres, dont le Directeur Général des Mines, Mamane KACHE, et d’autres experts du domaine.

Les missions principales de ce Comité incluent la révision de la législation minière actuelle, la proposition de modifications, ainsi que la rédaction d’un projet d’ordonnance pour modifier la loi en conséquence.

Lire aussi : Exploitation aurifère au nord du Niger : la délivrance des permis d’exploitation artisanale de l’or, une source d’enrichissement illicite

Selon une note de service consultée par Aïr Info, le Comité se réunira régulièrement sous la direction de son Président et pourra faire appel à des experts supplémentaires au besoin.

Un rapport sur l’avancement des travaux sera présenté périodiquement au Ministre des Mines, precise-t-on. Le Comité est appelé à fournir les résultats de ses travaux dans un délai de deux semaines à compter de la date de signature de la note de service.

Par cette démarche, le gouvernement nigérien entend moderniser et optimiser le secteur minier pour le bénéfice de l’économie nationale.

Lire aussi : Une restructuration du secteur minier s’impose au Niger 
A propos de Ahmadou Atafa 443 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*