Niger : l’OIM s’active à améliorer la gestion des migrations à Agadez

Dans le cadre de son Projet « Assistance to Vulnerable and Exposed Migrants in Niger – Phase III (AVENIR III) », l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM)-Niger envisage de renforcer les compétences des autorités locales d’Agadez dans la gestion des données sur la migration. L’objectif est d’assurer une gestion plus efficace des migrations dans cette région qui constitue, depuis longtemps, un carrefour migratoire.

La région d’Agadez est confrontée à des défis majeurs liés à la migration, notamment en raison du manque de données précises et désagrégées. Les informations actuellement disponibles sont fragmentaires et incomplètes, ce qui entrave la formulation de politiques et d’initiatives adaptées, estime l’OIM.

C’est pour remédier à cette lacune que l’organisation a initié le Projet « AVENIR III », visant essentiellement à renforcer les compétences des autorités locales dans la collecte, l’analyse et l’utilisation des données sur la migration. Ce, à travers plusieurs étapes clés. Tout d’abord, une évaluation approfondie a été menée pour identifier les besoins spécifiques en termes de renforcement des capacités. Ensuite, des programmes de formation sur mesure seront dispensés aux autorités locales aux niveaux régional, départemental et communal, mettant l’accent sur la collecte de données, l’analyse statistique et l’utilisation d’outils technologiques.

Cette initiative ne se limite pas à la formation ; elle inclut aussi la dotation des services techniques et des communes en matériels informatiques. L’initiative comprend également une collaboration étroite avec l’Institut National de la Statistique (INS) en vue d’améliorer les mécanismes de partage d’informations sur la migration. Cela implique le soutien à la mise en place de plateformes efficaces pour la collecte et la diffusion régulières de données, ainsi que le renforcement des capacités de l’Institut pour faciliter l’accès aux données et promouvoir la transparence.

Le Projet est prévu sur une durée de 6 mois et a déjà été lancé lors d’un atelier le 19 avril dernier. L’atelier, tenu dans la salle de réunion de la MJC LAYA d’Agadez, a rassemblé des représentants clés des départements d’Aderbissinat, Arlit, Iférouane, Ingal, Tchirozérine et de la commune de Tabélot. Ces représentants comprennent les Secrétaires Généraux des mairies, les Directeurs départementaux de l’état civil de la migration et des réfugiés (DDEC/MR), ainsi que les Directeurs départementaux de la police nationale (DDPN) et d’autres acteurs locaux. L’objectif était de présenter les résultats de l’évaluation des besoins des acteurs locaux en matière de gestion des données sur la migration, ainsi que de lancer officiellement le Projet « AVENIR III ».

La mise en œuvre de ce Projet représente une étape importante vers une gestion plus efficace des migrations à Agadez, en dotant les autorités locales des outils et des connaissances nécessaires pour relever les défis actuels et assurer un avenir plus prometteur pour la région. Cette mise en œuvre sera assurée par la Direction Régionale de l’Institut National de la Statistique (DRINS) d’Agadez sous la conduite de son Directeur Régional, Monsieur Issoufou TINGUIDI, qui ne ménage aucun effort depuis son arrivée à ce poste pour le rayonnement des activités statistiques au niveau de la région. Ce qui contribuera sans doute à l’atteinte de l’objectif global du Projet « AVENIR III », composante collecte des données sur la migration, comme l’a souligné M. TINGUIDI dans son allocution à la cérémonie de lancement dudit Projet.

A propos de Ahmadou Atafa 443 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*