Le Bénin lève complètement le blocus sur le pétrole nigérien

L’information a été révélée par le site béninois Banouto, mercredi, citant des sources officielles. Selon lui, le gouvernement béninois a donné toutes les autorisations nécessaires à la société chinoise Wapco pour charger le brut nigérien depuis le terminal de Sèmè-Podji.

Selon l’accord de pipeline entre le Niger et le Bénin, les deux pays doivent approuver ensemble le système de comptage du pétrole transporté. Ce système, proposé par les transporteurs et Wapco, permet de mesurer le volume de pétrole. Chaque État peut envoyer des observateurs ou mandater des experts pour les représenter lors des opérations, ont indiqué nos confrères de Banouto.

Cependant, rapportent-ils, le Niger aurait choisi d’autoriser la société chinoise à procéder aux changements sans la présence de ses représentants, en raison de la fermeture des frontières avec le Bénin qui complique leur déplacement.

C’est en début mai que le Bénin a bloqué le chargement du brut nigérien, exigeant que les conditions nécessaires soient préalablement remplies. Les autorités béninoises reprochaient alors au Niger de ne pas avoir informé officiellement le Bénin du chargement de pétrole, laissant cette tâche à la société chinoise Wapco. Elles évoquaient également la fermeture des frontières par le Niger. Après quelques jours, le blocus a été levé provisoirement, permettant à un navire de quitter les eaux béninoises avec un million de barils de pétrole.

Selon Banouto, le ministre de l’Eau et des Mines, Samou Adambi, a justifié la levée complète du blocus en indiquant que la douane nigérienne avait finalement saisi officiellement la douane béninoise.

Fin mai, le Comité de pilotage inter-État du projet pipeline Bénin-Niger s’est réuni à Niamey. Cette rencontre a rassemblé des délégations du Bénin et du Niger, ainsi que des représentants de Wapco. L’objectif était de trouver des solutions concertées pour lever les obstacles au transit du pétrole nigérien via le Bénin, en discutant notamment du passage transfrontalier du matériel et de la coordination des activités à la plateforme de Sèmè-Podji. À l’issue de la rencontre, un protocole d’entente a été signé pour garantir le bon déroulement du processus d’exploitation du pipeline, avec l’engagement de respecter les mesures convenues dans cet accord.

À lire aussi :

Blocage du pétrole nigérien au Bénin : Talon attend une clarification des autorités nigériennes
A propos de Ahmadou Atafa 471 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

1 Comment

  1. That is welcomed news. Fitting to acknowledge it is People of Books action. A great honor to our Ubuntu ancestors who were developed world known People of Books.
    We should not allow presence of NATO nations to discombobulate our kinship when we do we acknowledge our kinship do not have value it deserves.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*