Niger : la Ministre de l’éducation nationale appelle à la conservation des matériaux des classes paillotes pour une réutilisation 

Dans une circulaire datée du 25 juin 2024, la Ministre de l’Éducation Nationale, Dr Élisabeth Sherif, a appelé les directeurs régionaux de l’éducation à prendre des mesures pour conserver les matériaux des anciennes classes paillotes. Ces matériaux serviront à reconstruire ces classes temporaires pour la prochaine rentrée scolaire.

« Les proportions des classes paillotes dans nos établissements limitent la capacité de l’offre éducative et provoquent l’érosion du temps scolaire à la rentrée comme en fin d’année scolaire », a souligné la Ministre. Ainsi, dans le cadre d’une gestion rationnelle des ressources, elle demande « à la communauté scolaire, sous le leadership du chef d’établissement, de prendre à temps des dispositions pour mettre à l’abri les matériaux défaits des anciennes classes qui serviront à confectionner les classes paillotes bien avant la rentrée et par voie de conséquence à les rendre opérationnelles le premier jour de la rentrée prochaine ».

Cette démarche vise donc à éviter les retards à la rentrée, à maximiser le temps d’apprentissage et à alléger la charge financière des parents, a indiqué la circulaire.

Les classes paillotes sont essentielles pour accueillir un bon nombre d’élèves face à l’insuffisance des infrastructures en matériaux définitifs. Cependant, celles-ci présentent des risques, notamment d’incendies. En 2022, les autorités avaient lancé à Niamey le projet « zéro classe en paillote » suite à des incidents tragiques. Bien que ce programme ait reçu des financements, il n’a pas été entièrement réalisé, et les classes en paillote demeurent une alternative nécessaire.

A propos de Ahmadou Atafa 486 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*