Coopération de défense Niger-France : secourisme de combat

Dans le cadre du programme d’appui à la protection civile en Afrique de l’Ouest (PCAO), une formation de formateurs au secourisme de combat a été dispensée au sein de l’École des personnels paramédicaux des armées de Niamey (EPPAN) du 26 février au 9 mars.

Programme régional de trois ans initié par la France, le PCAO est doté d’un budget d’1,2 millions d’euros (près de 800 millions de Fcfa) dédié à la formation. Son but est de donner aux États la capacité d’agir de manière efficace et coordonnée en réaction à un attentat terroriste. Il vise également à contribuer au renforcement de la capacité opérationnelle du commandement et de la gestion de crise des services de protection civile des pays bénéficiaires lorsqu’ils sont confrontés à un événement induisant un afflux massif de victimes (attentat ou catastrophe majeure naturelle / technologique ou sanitaire).

  • À Niamey, cette dernière formation a été conduite par deux cadres des sapeurs-pompiers nigériens et par un militaire de l’armée de terre française. Elle a notamment permis :

    de perfectionner dix pompiers nigériens et personnels de la Protection civile du Niger aux gestes de secourisme d’urgence à mener en zone de combat ou en zone urbaine, notamment lors d’une situation d’attentat ;

    d’enseigner la pédagogie liée à l’apprentissage du secourisme au combat de premier niveau.

    Niamey, le 14/03/2018

     

    Photo d’illustration : Exercice des forces de sécurité du Niger
A propos de DIM 158 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*