Le Niger refuse de négocier avec Boko Haram

Le Président Mahamadou Issoufou

Le Président Mahamadou Issoufou a fait savoir dimanche que contrairement au Nigeria qui a récemment engagé des pourparlers avec Boko Haram, le Niger ne négociera pas avec ce groupe terroriste. » Le Niger exclut toute idée de négociation avec Boko Haram en vue de retrouver et libérer 39 femmes enlevées à Ngalewa dans la région de diffa en juillet 2017″ a souligné le président Mahamadou Issoufou. Il estime que « la lutte contre le terrorisme au Sahel a besoin du soutien des Nations-Unies et des moyens financiers durables ». Pour lui, les soldats de la force mixte multinationale présents au Niger, infligent des défaites à Boko Haram, « il n’est pas exclu que nous arrivions à une victoire face à Boko Haram sur le plan militaire » a fait remarquer le chef de l’État Nigérien.

Dans sa déclaration, le président Nigérien a condamné les manifestations contre la loi de finance 2018, qui secouent le pays.

La semaine dernière, 23 personnes parmi lesquelles des leaders de partis politiques et des militants de droits de l’homme ont été interpellées et mises sous mandat dépôt par la justice dans le cadre de ces manifestations.

BBC

A propos de DIM 169 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*