État de la Route Tahoua-Agadez : une honte nationale

Avec les pluies diluviennes tombées ces derniers jours, les usagers de la RTA vivent un dur calvaire. Au niveau de plusieurs axes, la circulation relève carrément d’une acrobatie suicidaire. Les plus téméraires de ces conducteurs, las d’attendre une hypothétique solution d’aménagement, jouent aux cascadeurs mettant la vie des passagers en danger. L’abandon de cette route dans un tel piteux état depuis plus d’une décennie est un flagrant Refus d’assistance des populations éprouvées. C’est un déni de Droit des citoyens à un service de qualité.


Les usagers de cet axe ont bu toutes les promesses jusqu’à la lie. Oui, sa concrétisation est devenue pour ses usagers comme la ligne d’horizon qui s’éloigne au fur et à mesure qu’on s’approche d’elle. C’est juste un slogan de campagne que des politiciens manient en temps voulu à leur guise. Jusqu’à quand les voix des usagers de cette route seront-elles étouffées sous la glaise de l’OUBLI ?
Les autorités de la septième République avec à leur tête le président Issoufou Mahamadou ont aussi promis avec fanfare la reprise de cette route mais deux ans après RIEN.
Le calvaire continue. La route tue du fait de son état dégradé. Politiciens de tous bords, songez enfin à la Route Tahoua-Agadez.

DIM

A propos de DIM 203 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*