Urgent Diffa: Cinq morts, plusieurs personnes kidnappées dont un élu municipal

Nous apprenons qu’un conseiller municipal, au titre de la ville de Diffa a été enlevé hier soir aux environs de 1h00 du matin dans le village de Chetimari Grema Artori à 3 km de Diffa par des présumés terroristes de Boko Haram. Le  rapt de personnes qui va de pair le plus souvent avec des meurtres surviennent fréquemment dans la région de Diffa.

Selon Kaka Touda, un acteur de la société civile :  » Entre le lundi 17 et mercredi 19 juin 2019, plusieurs incidents ont eu lieu dans la région de Diffa. Les localités de Bandi (Bosso) et de Ngayami (Gueskérou) ont été l’objet d’attaques des groupes armés non étatiques (GANE). Le bilan de cette double attaque fait état de deux (2) personnes tuées à Bandi et d’une (1) femme  enlevée à Ngayami. Puis, dans la nuit du mardi 18 au mercredi 19 juin 2019, des éléments armés ont attaqué et enlevé une petite fille de 10 ans dans le village de Malam Boulamari (Mainé Soroa). Toujours, dans la même nuit du mardi 18 au mercredi 19 juin 2019, des éléments armés ont attaqué le village de Boula Boul (île du lac Tchad). Pas de perte en vies humaines ; mais plusieurs matériels (téléphones portables) ont été emporté. Et enfin, le mercredi 19 juin 2019, aux environs de 17h30, la localité de N’goumao (Bosso) a fait l’objet d’une incursion de groupe armé occasionnant la mort de 4 personnes tuées ».

La région de Diffa fait face à une insécurité grandissante depuis plusieurs années et ce  malgré les promesses des autorités du Niger de ramener la paix dans cette partie du pays.

DIM

Image d’archives pour illustration

1 commentaire sur “Urgent Diffa: Cinq morts, plusieurs personnes kidnappées dont un élu municipal”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *